VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : prat
Résultats par types de document :
12 mots =====>
0 prenom
8 noms
51 lòcs
2 banèras
23 grans de sau
12 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

PrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams

mot = prat
oc. gascon : peugue
français : mer, océan
Prononcer "péougue".
Vient du latin "pelagus".
Mot masculin.
A pu désigner aussi des rivières ou fleuves ("le Peugue" qui va de Pessac à Bordeaux).

Pour les "bougés" (habitants du pays de Buch), la pêche en mer s'appelait la pêche du peugue, et les pêcheurs qui la pratiquaient les "peugaïres" (prononcer "péougaÿres").
La question du "Peougue" et du "Peugue" a été étudiée dans le détail par Jacques Clémens dans le Bulletin de la Société historique (n° 148).
 
Hentz la canta de las comunas, los testerins que sonn xafrats "los peugaires".
Auteur : Halip Lartiga
04/07/06
Dens "Tralha de mar"
Aqueth mòt de peugue qu'es emplegat au mens 2 còps dens lo recuelh de poesia de l'Alan Viaut "Tralha de mar" :
au brum préner marmuc
e braç linge parona
de peugue lo bohar......


et aussi
peugue en oblit horat
un regar de delet
la peth mofla de l'aiga....
Auteur : Francesa
03/01/08
Pareish hòrt recercada dens lo vocabulari, la poesia de Viaut.
Que poderà balhar la man au Jan Maurici de Linhan de Bordèu !
Auteur : Tederic M.
13/07/11


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "peugue" ?
oc. gascon : corsaire
français : coursayre
Communément écrit "coursayre".
Le mot français correspondant serait plutôt "courseur". Mais gardons "coursayre" en français !
Prononcer "coursaÿre".

La graphie alibertine "corsaire" met en évidence une identité possible avec le "corsaire" français (pirate), qui pratiquait aussi une "course".
 
A http://dcvb.iecat.net : CORSARI, -ARIA m. i f.
Vaixell armat en cors, i home que el comanda o el tripula.
CORS : Campanya que fa una nau mercant amb patent del seu Govern contra les naus enemigues
Auteur : corsa
20/11/10

Réponse de Gasconha.com :
E voleré díser que "corsaire/coursayre" n'ei pas a l'origina deu "corsaire" français ? que's pòt plan !

Votre avis sur "corsaire" ?
oc. gascon : coda
français : queue
Prononcer entre "coude" et "coudo".
variantes ou diminutifs :
coga, coeta, coita, coitha...

Pensem a las teuladas de las Lanas (toitures des Landes), en "coda de paloma", entà se protegir deu maishant temps de l'Oest...

Quan lo merlo sauta au prat,
lhèva la coitha, lhèva la coitha,
Quan lo merlo sauta au prat,
lhèva la coitha, baisha lo cap.
[184 ko]
 
"keuillo" ou en diminutif "koueto", prononciations à Sant Sardos
Auteur : R. Granié
30/04/05
Entà Marmanda e Tonens, disen la "coeta" e non la "coda".
Auteur : D.Séré
10/05/09

Réponse de Gasconha.com :
A Rehaut/Arriaup tanben !
O me trompi, pr'amor que la cançon damb "la coitha" que vien de la mia mair, qui es de Rehaut...
[Tederic]


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "coda" ?
oc. gascon : guà
français : gué
La forme guat a aussi existé, il en existe des traces dans la toponymie (ex : Le Moulin du Gouat à Habas (40) sur l'Arrigan).
[Vincent.P]

La rivière du Gat mort porte aussi le "t" final, mais a perdu le "u".
[Tederic]

"« goua », comme « gué » vient de ‘vadum’ ; phonétiquement, à la française : wadum > wadu > wad > gwad > gwat > gwa ; en français, … gwat > gat > gué comme pratum […] prat > pré.
Mais le français a aussi le toponyme « Gois » dans le «passage du Gois» entre le continent et l’ile de Noirmoutier.
Le -d final se maintient en dérivation ; on a le patronyme Gouazé, où le -d- intervocalique passe à -z- comme dans videre > védë > vésë etc. [...]
Mais en finale absolue, le -d devient muet, comme dans pedem > pè. Mais pas partout, car de même qu'en Aspe on dit « lou pèt » pour "le pied", Palay atteste des formes « ga, goà, goàt, goàu et goè ». Je ne saurais les localiser et l'ALG n'a pas de carte "gué'."
[Dr Y. Lafitte]

"pourrait provenir du francique wad qui a une signification moins spécialisée que vadum, car il peut désigner des cours d'eau, des mares.
Le mot wad est conservé en néerlandais.
Le francique wat e le latin vadum se ressemblent, et ont évidemment une étymologie indo-européenne commune."
[Gérard Loison]
 
oua en haute Lane
Auteur : inconnu
04/06/07
Le "gat mort" que cite Y.Lafitte n'a, très probablement, rien à voir avec un chat mort.
C'est une des évolutions du latin "vadu(m)" qui, entre autres, a abouti au diminutif "gazelle" que l'on retrouve un peu partout comme toponyme et comme hydronyme en Languedoc et en Auvergne, et qui n'a rien à voir avec l'antilope africaine.
A Virazeil, à côté de Marmande, à la limite du gascon et du languedocien, on trouve le lieu-dit "La Gazelle".
Auteur : Daniel Séré
23/09/08
Guà : dans le patronyme (béarnais surtout, me semble-t-il) Guadebaigt (lo guà devath : le gué d'en bas).
Autre chose : n'oublions pas qu'il existait une frontière linguistique occitano-bretonne au XIIème siècle : la route, submergée à marée basse, qui relie Noirmoutiers au continent s'appelle... le gois (!)

Amistats.
Auteur : Pierre Salles
01/07/09
Aucun, je découvre votre site. Indépendamment des à-priori idéologiques, qu'est-ce qu'il est beau ! Mais je vais me coucher. Adishatz.
Auteur : Miquèu Audoièr
20/11/09

Votre avis sur "guà" ?
oc. gascon : cardaire
français : cardeur de matelas
Prononcer "cardaïre".

Explication trouvée sur les Nouvelles de la Vallée du Ciron :
"Métier de naguère: lo cardayre"
Parallèlement au développement de l'élevage, le matelas de laine s'était substitué à la paillasse, dans la plupart des familles, au cours du XIX° siècle.
Au bout de quelques années d'usage, la laine lavée et cardée se tassait et s'agglomérait dans les zones de la couche les moins utilisées.
Le matelas devenait alors inconfortable, bosselé et dur. De plus, il perdait de son pouvoir isolant.
On avait beau le tourner régulièrement, il ne retrouvait pas ses qualités.

On se résolvait alors à faire venir le matelassier cardeur de laine qui refaisait le matelas à domicile.
Cet artisan itinérant faisait un travail des plus pénibles et dangereux.
En effet, le matelas décousu, il passait plus d'une journée par matelas à peigner la laine, dans une poussière étouffante, poussant avec énergie la balance de la cardeuse pourvue de crocs acérés qui n'excusaient aucune maladresse.


Le mobilier et ses matériaux ayant rapidement évolué au cours du demi-siècle écoulé, "los cardayres" ont pratiquement disparu et avec eux, un des derniers artisans itinérants du textile."
 

Votre avis sur "cardaire" ?
oc. gascon : mèrlo
français : merle
Prononcer "mèrlou" en mettant l'accent tonique sur "mèr".

Quan lo merlo sauta au prat,
lhèva la coitha, lhèva la coitha,
Quan lo merlo sauta au prat,
lhèva la coitha, baisha lo cap.
[184 ko]
 
Je mets les pieds dans le plat, je ne pratique pas l'occitan mais je me permets de signaler qu'un merle peut être une borne quelconque (de limite de consulat, etc.).
Auteur : Ricardo
03/12/07

Réponse de Gasconha.com :
Merci pour cette interprétation.
Dans certains noms de lieu, il semblerait aussi que "merle" ait à voir avec "marla" qui veut dire "marne" (lieu marneux).
Chez moi lou merle était aussi la marne (Astarac Gers).
Auteur : Tujague
06/12/07


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "mèrlo" ?
oc. gascon : grith
français : grillon
gric existe aussi. Voir Gric de Prat (grillon de pré), chafre d'un écrivain du Sud-Médoc, le docteur de Romefort, et nom d'un groupe de musique traditionnelle actuel dans le Bordelais.
 


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "grith" ?
oc. gascon : prat
français : pré
dérivés :
prada, pradèra : prairie
pradèu : airial
 

Votre avis sur "prat" ?
oc. gascon : anhèth
français : agneau
Prononcer entre "agnèt" et "agnètch".
Comme toujours en gascon, les dérivés d'un nom en -èth sont en -èr :
anherar (prononcer "agnéra") : agneler
anheret : agnelet

L'anhèth que m'as balhat
Se'n es anat péisher dens la prada.
L'anhèth que m'as balhat
Se'n es anat péisher dens lo prat.

 


Escotatz / Ecoutez !
Affichage du mot associé "prat"
Mot languedocien correspondant : anhel

Votre avis sur "anhèth" ?
oc. gascon : veire
français : verre
Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l'épaisseur d'un pilier ou d'un mur de l'édifice religieux" pour pratiquer certains rites.
 
ampolha qu'ei un aranesisme per botelha, en realitat un catalanisme (catalan : ampolla).
Auteur : Joan.Peiroton
27/08/08

Réponse de Gasconha.com :
Lo qui ne compren pas aqueste catalanisme que va har ua peguessa : gitar "ampoules (électriques), çò qu'ei justament interdit !


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "veire" ?
oc. gascon : coderc
français :
"pourtour inculte herbeux d'une ferme" (Sabaud)
 
En Catalogne existe Coderch. Je suppose que l'origin est le même : Couderc. C'est un nom typicament catalan, ne pas espagnol.
Auteur : Coderch
14/06/06

Réponse de Gasconha.com :
Si, pareix segur que el "Coderch" català i el "Coderc" occità (escrit "Couderc" en francés) son el mateix.
Affichage du mot associé "prat"
Mot languedocien correspondant : coderc

Votre avis sur "coderc" ?
oc. gascon : pradèu
français : airial
Prononcer "pradèou" ("èou" étant une diphtongue inconnue en français).
Le mot eiriau existe aussi.
 
a la Lana: "l'Eira"
Auteur : Pèir
01/08/07
Affichage du mot associé "prat"

Votre avis sur "pradèu" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
mot !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

mot gascon :

mot français correspondant :