VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1681 mots
212 prenoms
2050 noms
3589 lòcs
450 banèras
944 grans de sau
718 ligams =====>
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
(Aucune aire géographique ni thème recherché)
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sau
Gascogne - Gasconha : histoire, langue, écologie, architecture, cuisine...
Langue
Les petits essais que j'ai faits avec le mot "grange" et le mot "boulanger", en cochant seulement les dictionnaires gascons, m'ont paru encourageants. Et dans les "dicos" historiques, il y a le "Palay (version provisoire)" !
Musique
Pyrénées
Béarn.
Enta tots nostes amics e los autes taben.
Adishatz Los Hardidets.
Que soi u amic e un incondicionau desempuch annadas.
Siatz tostem los de qui cau.
Auteur : Jantin de Pietat
22/11/09
En daban Biarnés de toustem !
Auteur : jmcasamayou
22/11/09
Mercès a vos auts dus e AMISTATS  !!!
Auteur : Nadau deus Hardidets
25/11/09
Excellente étude qui confirme l'importance de{{ l'axe garonnais}} et le {{binôme Toulouse-Bordeaux}}, pour notre plus grand malheur souvent, mais c'est là la réalité contemporaine, avec marginalement, le pôle ouest-pyrénéen autonomisé autour de Pau. La preuve que la réforme territoriale engagée ne s'est basée sur aucune étude économique, statistique ou démographique, ainsi que les propres députés qui ont manœuvré l'ont concédé. Quelques extraits : {La dernière étude de l’Insee Aquitaine et de l’A’urba confirme que Bordeaux et Toulouse forment un vrai binôme et montre que la métropole bordelaise a un fort rayonnement régional. } {La communauté Sud-Ouest intègre ainsi Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées, et une partie de Languedoc-Roussillon, soit un ensemble de 134 aires urbaines où s'installent préférentiellement les habitants de ces régions. La surprise vient du fait que Charente et Charente-Maritime ne font pas partie de ce périmètre.} {Autre particularité, l'Aquitaine est l'une des quatre régions françaises, avec Bretagne, Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d'Azur, où coexistent deux systèmes urbains de proximité différents. Au sud de l'Aquitaine, Pau occupe en effet le centre d'un réseau de huit villes, parmi lesquelles Hendaye, Bayonne, Dax, deux se trouvant en Hautes-Pyrénées. } { La focale siège social - emplois appliquée à la communauté Sud-Ouest montre que Bordeaux et Toulouse évoluent dans un ensemble commun soudé par l'importance des échanges économiques entre les deux pôles. En plus de l'axe garonnais (Agen), ce binôme rayonne vers l'est (Dordogne) pour Bordeaux et le nord de Midi-Pyrénées pour Toulouse.}
Guilhem IX ?
Curieuse,la mention d'un temps aussi reculé que celui de Guilhem IX de la part d'un chroniqueur économique ,catégorie en général indifférente à l'histoire,surtout ancienne.Cela dit,le mariage plus ou moins forcé d'Aquitaine/Gascogne/Limousin/Poitou (on ne parlait pas alors de Charentes) date de plus loin:le temps de Guilhem VII(Guy-Geoffroy) dès 1060 par "captation/achat" de l'héritage gascon...et c'était un temps où les territoires des actuels Poitou /Charentes parlaient un nord-occitan,très proche du Limousin.
Auteur : Gerard Saint-Gaudens
29/09/14
Incohérence
La référence est d'autant plus étrange que l'article met en évidence que le mariage avec le Poitou et l'espace entre Gironde et Loire n'est pas naturel, or la conclusion va dans ce sens, si je la lis bien.
Auteur : Vincent P.
29/09/14
incohérence
Oui,j'ai aussi perçu cette espèce d'incohérence,d'où un commentaire ajouté sur le site originel,pour enfoncer le clou.
Auteur : Gerard Saint-Gaudens
29/09/14
Confusion récurrente entre régions et aires d'influence des métropoles régionales
L'incohérence qui semble se dégager de la fin de l'article peut venir du désir du journaliste de réussir à tout prix une "chute" de fin d'article.
En même temps, elle doit venir de la confusion, si courante, entre la définition géographique d'une région et la définition géographique de l'aire d'influence de sa capitale supposée.
Si on prend l'aire d'influence de Bordeaux, il est clair qu'elle s'étend aux "Charentes" (mais pas au "Petit Poitou").
Mais l'étude dont l'article rend compte avait une méthode plus élaborée et plus neutre par rapport aux choix politiques de capitales régionales : {{découpage des grandes régions humaines de la France à partir de toutes les aires urbaines, et pas seulement des aires métropolitaines comme Bordeaux.}}
Auteur : Tederic M.
29/09/14
J'ai tiqué sur un paragraphe de l'article devinez lequel
Je viens donc d'agrémenter ma digestion en leur mettant un petit commentaire pas piqué des hannetons.
Ke hè gay... e dilyew kei tut so ki hè mès enfi...
Auteur : Artiaque
29/09/14
guilhem IX ou X ?
De plus Guilhem IX n'est pas le père mais le grand père d'Aliénor et est considéré comme le plus ancien troubadour connu.
Aliénor est la fille de Guilhem X d'Aquitaine et de Aénor de Chatellerault il me semble.....
Auteur : Joan-Pèir
30/09/14
Très intéressant numéro du Festin consacré au mouvement Art Déco en "Aquitaine". En "Aquitaine", avec des {{guillemets}}. Car la revue cache difficilement que ce mouvement a surtout pris pied dans l'espace vascon, au Pays Basque et en Gascogne, Bordeaux comprise. Entendons-nous bien, l'Art Déco est un mouvement international mais il a revêtu chez nous une dimension particulière identitaire, attachée au {{néo-régionalisme}}. Le Périgord a été absolument étranger, dans les grandes lignes, à ce mouvement. La revue tente bien de rattacher certaines œuvres périgourdines aux grandes tendances dites "aquitaines", mais y échoue : le néo-régionalisme périgourdin n'a absolument rien à voir avec celui qui touche les pays gascons de la région administrative Aquitaine. Une fois de plus, la région administrative Aquitaine prouve son inexistence.

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
lien !
(dans l'esprit Gasconha.com)
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Thème :

Commune (si votre lien concerne spécifiquement une commune) :

Pays (par exemple Médoc, ou Chalosse) :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Titre :

Adresse du ligam (lien) :
Prepausatz ligams / Proposez des liens !
(Les images illustrant les liens doivent être envoyes sparment, par e-mail.)

Attention :
Les liens proposés doivent s'accorder avec "l'esprit" de Gasconha.com, et son domaine gographique : la grande Gascogne, entre la mar, la Garonne et les Pyrnes, et mme, au Sud des Pyrnes, le reste du domaine vascon...
 
Carte de Gascogne
La Gascogne et quelques uns de ses pays.

 
Participatz !
Inscrivez-vous au groupe Yahoo (forum par e-mail)
G(V)asconha-doman
  • Consultez les messages du forum G(V)asconha doman - Yahoogroupes.
  • Consultez les archives de feu le forum Oest-Gasconha - Yahoogroupes.
  • Envoyez-nous informations et commentaires Mail - courrier


  •  
    Que m'apèri Gasconha.com*
    En 2003, Oest-Gasconha a changé de nom, pour devenir Gasconha.com, qui est de plus en plus le site des noms gascons.

    L'identitat es d'abòrd lo nom.

    Noms reçus, noms choisis

    Notre nom de famille, notre prénom, nous ne les avons pas choisis. Ils portent une histoire, parfois oubliée, dont nous sommes un petit maillon.

    Par contre, quand nous choisissons le prénom de nos enfants, nous tentons de leur donner une identité que nous aimons.

    De méme quand nous nommons notre maison. Nos aïeux le faisaient plus que nous : "Dache dise", "Chic a chic"...
    Une habitude à retrouver ?

    Nos élus nomment les espaces publics. Au lieu de remettre en valeur notre patrimoine toponymique gascon, ils ignorent souvent notre histoire, jusqu'à remplacer des appellations historiques séculaires par des appellations à courte vue.
    Voir l'exemple du "Pays de Buch".

    Les associations, les entreprises, choisissent aussi un nom, qui est la première accroche pour le public.
    Ce nom peut figurer sur un logo, que Gasconha appelle "banèra"...

    Nos "ajòus" gascons ont donné des noms aux choses.
    Ils ne disaient pas "tue-cochon", mais "tuaille du porc", "pèle-porc" ou "pélère"...

    Pour retrouver la mémoire, Gasconha.com développe des bases de données, que vous pouvez consulter et alimenter :

    - noms de famille
    - prénoms
    - "noms de lòc"
    - banèras
    - mots (lexique gascon)

    Adishatz !

    * Pour celles/ceux qui ne savent pas encore le gascon :
    Que m'apèri = Je m'appelle
    Crear doman a la lutz de gèr
    Créer demain à la lumière d'hier