Chalosse-Tursan

Souprosse

Généralement, les auteurs voient le nom de personne Superus associé au suffixe -osse.
Il me semble que ce dernier, assez archaïque, est généralement associé à des termes descriptifs. Je pense que c’est tout simplement le basque zubel=ormeau avec confusion des vibrantes.
D’ailleurs, au XVème siècle, le village est attesté Sombroce : or zubel connait une variante zumbel.


zubelotza > zube’rotza > souprosse


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Souprosse :


 

 

 

Grans de sau

  • Cette confusion des latérales est très fréquente dans les anciens pays dacquois, dont ceux encore de langue basque.
    Ainsi le pays d’Arbéroue est noté arberua en 1106, arbeloa en 1264.
    Aujourd’hui encore, il y a hésitation sur la forme basque entre Arberoa et Arbela.

    Autre exemple, la Soule est dite sobola en 1122. Aujourd’hui, c’est Xiberoa en souletin, Zuberoa en basque classique.
    Or il semble bien que l’étymon soit également le basque zubel.

  • Il y a des lieux-dits assez archaïques ou difficiles d’analyse sur le territoire communal : Goudosse, Sengresse, Sieugos, Mugriet, Salemba, Goos, Gaben, Begnat, Baouch, Hiard, Marrein, Andianne, Cheit, ...


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document