Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Grateloup-Saint-Gayrand


 
en graphie alibertine :

Gratalop
Prononcer "Grataloup", "Gratalout"...

lop / loup

masculin : prononcer "loup" en faisant entendre le "p" final. féminin : loba (...)

Lop prenom mascle / Loup

"Lop" estot tanben lo nom de mantuns princis vascons o ducs de Gasconha. (...)

La photo montre "le temple".
Le morceau d’horizon qui apparait dans l’échancrure est le rebord du plateau landais, de l’autre côté de Garonne.

Le nom de ce charmant village sur les collines au nord de Tonneins, à la limite de la Gascogne lingüistique, se prononçait "Gratalout" (entendu par un locuteur local vers 2010).

Faut-il y voir le verbe gratter et le mot loup, ou la juxtaposition des noms individuels Grat et Lop ? lire le fil de discussion ci-dessous.

Comme Tonneins, Clairac, Lafitte, Monheurt, etc., Grateloup a adhéré massivement au protestantisme, et en a subi les conséquences.

La toponymie de Grateloup-Saint-Gayrand est peu gasconne. Peut-être que Saint-Gayrand, la partie la plus au sud, l’est un peu plus.


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Grateloup-Saint-Gayrand :


 

 

 

Grans de sau

  • La toponymie y est encore bien gasconne : Le Mayne, Baquérot, Ségotte, Garosse, La Bourdette, Dubosc, ...

  • Dans Grateloup, je vois "grada locum" "lieu agréable", comme Castelnaud de Gratecambe où on ne gratte pas les guiboles mais qui est le Castelnaud de "grada comba"...

  • GRATELOUP
    EXPLICATION GEOLOGIQUE
    1) GRATE vient de grès, roche sédimentaire dans laquelle se trouve beaucoup de silice. Le sol géologique de la commune de Grateloup est formé de tuf grès siliceux. On trouve quantité de bois silicifié qui ont environ 2 millions d’années. LOP ou LOUP est une colline, une éminence.
    GRATELOUP : Colline gréseuse, constituée par du grès siliceux
    EXPLICATIONS ETYMOLOGIQUES :
    2) Les loups : Lors des Fouilles archéologiques de 1984, on retrouva les squelettes d’une famille de loups datant du Moyen-âge : Preuve que ces animaux sévissaient dans le village. Cette interprétation a toujours été populaire. Mais on se doit de la reléguer au rang des étymologies simplistes.
    GRATELOUP : Endroit où le loup gratte, se gratte
    3) Etymologie latine du nom de ce lieu : LOCUS GRATUS signifie Lieu favorable ou agréable. Locus :après avoir été un lieu en général, est devenu « un endroit consacré par la religion comme le Lucus ».
    GRATELOUP : Endroit favorable pour être consacré par la religion
    4) Etymologie occitane L’association de deux noms de baptême occitans usités au Moyen-âge : GRATE de Gratus, martyr du 3° siècle. Et LOP de Lupus, évêque de Troyes, au 5° siècle, connu pour avoir arrêté les troupes de Attila.
    GRATELOUP : Association de 2 noms de Baptême : Gratus et Lucus.
    Et si nous associons toutes ces hypothèses
    GRATELOUP : Lieu agréable, Situé sur une colline gréseuse,
    Favorable pour être consacré par la religion,
    Protégé des loups par Gratus et Locus…

  • Il y a énormément de lieux-dits "Grat(t)eloup" en France.
    Je me demande si comme pour Canteloup, nous ne sommes pas face à un idiomatisme roman généralisé pour indiquer (plaisamment ?) un lieu fréquenté par les loups, ou au moins pour métaphoriquement désigner une forêt défrichée réputée avoir abrité de tels animaux.
    Rascalobos existe en Espagne, Gratallop en Catalogne également.

  • En Agenais guyennais, on trouve également le village de Lougratte.

    NB : En cherchant des images de Lougratte, on tombe sur cette vasconne appelée Bouriac.

    google.com/mw-panoramio


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document