Grande Lande / Lanegrand Pays negue Landes de Gascogne

Sabres

- Vincent P.


 

Matibon

en graphie alibertine :

Mativon

Matiu Mativa / Mathive / Mathieu

Mathive, féminin de Mathieu : prénom répandu au XVIIIème siècle
[Jean-Paul Passama]
Voudrait dire "Don de Dieu" en hébreu.

Probable dérivé de Matiu, -v- intervocalique n’est-il pourtant pas [w] à Sabres ?


 

Grans de sau

  • Si, c’est w à Sabres. Donc logiquement Matiuòt (c’était le chafre de mon arrière-arrière grand-père à Commensacq, Mathieu Lartigue, 1840-1920, dit Lo Matiuòt). Je n’ai jamais rencontré ce diminutif en -on pour Matiu par chez nous. A moins que ce soit un bon Matthieu, lo Matiu bon.

  • E s’aquò’ra tot simplament lo xafre que portèva dejà un immigrat vingut d’una region ont se ditz "b" ? Me sovèni qu’i a un lòc aperat Thibon tabé, en Gironda (sabi pas mèi ont).

  • La carte d’État-Major du XIXème siècle, non loin, mentionne Mathioun, ce qui peut correspondre à une transcription phonétique de Mativon en alibertin : on aurait alors la preuve d’un phénomène de tendance dans le parler, dans le dernier état, à coller sur les solutions sud-landaises et bordelaises pour -v- intervocalique.

    On retrouve Matibon à Saint-Paul-en-Born (40) ainsi qu’à Herm (40), ce dernier déjà Matibon sur la carte du XIXème siècle.


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document