nèit

français : nuit

variante (en Béarn, par exemple) : nuèit

Ou plutôt "nueit"... Accent aigu ou grave ? Lisez la discussion qui suit. Le lexicot de Gasconha.com n’est pas la bible. Mais heureusement, il est pluraliste !
[Tederic]

MP3 - 26.6 ko
La neit que conselha.

 

Grans de sau

  • Que crei, en gascon, que cau escríver NEIT/NUEIT xentz accent.

  • Exact, pour l’accent, car le le e est fermé.

  • qu’audim tanben : nuit (nuyt)

  • Pas d’accord avec Txatti ni avec Halip sur la fermeture du e. Cela dépend des parlers.
    Tederic a raison d’écrire "nèit" pour marquer l’ouverture du e en zone nord-gasconne. Il existe aussi "nuit" qui, écrit ainsi en graphie classique pourrait passer pour un francisme mais ne l’est pas. Prononcé [nüy(t] avec l’accent tonique sur u et avec un t final plus ou moins prononcé et souvent amuï, c’est aussi une forme nord-gasconne que l’on retrouve du Médoc jusque dans les Landes et le pourtour du Bassin d’Arcachon et aussi dans le Bazadais et le Marmandais.

  • Nèit est peut-être une évolution récente, d’influence languedocienne.
    Si le mot évolue en "nuit", ce qui n’est pas un gallicisme, cela suppose un neit, avec E fermé. è ne passe jamais à u.


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document