Tiers-lieux Tèrç-lòcs de trabalh, estanquets de país, eco-casaus...

- Tederic Merger

PNG - 747.4 ko
Tiers-lieu "Co Clic Co" à Sérignac sur Garonne

Tiers-lieux de coworking : tèrç-lòcs de trabalh

Un tiers-lieu : ni à la maison ni lieu de travail traditionnel : entre les deux !

Exemples en Bordelais et Médoc :
 Le tiers-lieu « Le Bivouak » à Landiras et Preignac, qui se centre sur le "coworking" :

Le Kawa worK’ du Bivouak’ !
Vous connaissez les After Work ?
Ben, au Bivouak’, on organise des Kawa Work…
C’est un peu le même principe que les Wine Work (After Work du Bivouak’),
mais en version « P’tit déj’ » ouverts à tout le monde,

Save the date !! 16 Décembre 2021 dans l’open space du Bivouak’…
C’est quoi, un Wine Work ?
Ben, un After Work pour les Pro adhérents ou non au Bivouak’, dans l’espace de coworking qui se trouve au cœur des Vins de Graves…

(quel vocabulaire anglo-saxon !)

 L’Escale Tiers-Lieu à Castelnau de Médoc

 Coworking Associatif – Saint-Selve

Bureaux et coworking
Médiation numérique

 A Lab’bonheur Médoc - Saint Aubin de Médoc :

* Co-working
* Salles de réunion
* Café Solidaire
* Ateliers créatifs et de bien-être
* Espace détente
* Afterworks / Conférences

(definitivament barrat)

Médoc :
https://www.medoc-tierslieux.fr/

Une analyse sur Gasconha/com (il s’agissait aussi de protéger les pays gascons limitrophes (Graves et Cernès, Médoc...) de l’étalement bordelais, ou de concevoir un étalement plus doux, plus autocentré) :

A l’heure de la transition écologique, ce ne sera plus tenable que tout le monde prenne chaque jour sa voiture pour travailler à 20-80 km.
On parle maintenant de "démobilité" ; des tiers-lieux se créent qui permettent, près de chez soi, de trouver l’environnement de télé-travail qui évite ces déplacements quotidiens (mais pas pour tous les métiers).

Le hic du COVID :

L’épidémie a bien donné une impulsion géante au télé-travail, mais isolé à la maison, et surtout pas en tèrç-lòcs puisque ceux-ci (c’est leur but) sont des lieux de rencontre, où le danger de contamination est le même que sur les lieux de travail traditionnels !

Estanquets de país

Etiquetés aussi comme tiers-lieux, et offrant aussi des salles de tèrç-lòc de trabalh, certains font café-restau associatif, culturel et festif, épicerie de pays...

 Le BREC à Créon (déjà commenté ici) :
https://www.facebook.com/entre2deuxmondes/

Un magasin axé prioritairement sur des produits locaux et de saison (...)
Hyperlocal : Territoire de l’Entre-deux-mers (entre Garonne et Dordogne jusqu’à la limite du département). Marque « Entre-deux-Mers »
Local : cercle de 50km autour de Créon

Il y a bien là l’idée de faire vivre un vertueux pays d’Entre-deux-Mers !

Exemple de menu :

🍽 Au menu ce jeudi midi :
👉 En entrée : velouté courge, panais parsemé de chèvre ou salade chèvre chaud
👉 En plat : wok de bœuf aux cacahuètes et riz ou patates douces rôties, pois chiches et millet
👉 En dessert : pudding diplomate au pain d’épices et oranges confites ou crumble pommes-caramel beurre salé

 Cercle dou peis [1] à Pompéjac ("Sud-Gironde") :
On sent la référence des Cercles de Gascogne.
Les Cercles de Gascogne en croissance

"Un tiers-lieu rural et joyeux qui propose des solutions collectives, alternatives et écologiques : café associatif et citoyen, bureaux et cuisine pro partagés, un espace d’expo, d’ateliers, des discussions, petite restauration, concerts, spectacles..."
lieu de vie ambiance chaleureuse et conviviale. assiette solidaire à plusieurs et refaire le monde !!
des produits exclusivement bio issus de nos producteurs locaux
une cour extérieur avec des tables, des chaises et … encore une scène pour les pros de la scène !!
Exemples :
Ferme brasserie Moustous
Blonde (75cl)
7,00€
Cocktails à base de bière
Le Panaché (25cl) - bière blonde et limonade
2,50€
Le Monaco des Esteys (25cl) - bière blonde, limonade, sirop de fruits rouges des Esteys

minjar é béver : rien ici de spécifiquement gascon ou local (pas de cruchade, par exemple !), mais des fournisseurs locaux, avec parfois des noms ou des marques qui font gascon ("Moustous").
Côté animation culturelle : rien de spécifiquement gascon.

 Simone et les Mauhargats à Saint-Macaire
« Collectif d’artisans d’art » (beaucoup d’artisanes, en fait !)

Eco-casaus

casau = jardin

 L’ASSOCIATION ATYOULA à Losse :

En patois landais, atyoula signifie reposer-faire reposer-s’accroupir, attitude élémentaire du jardinier qui prend soin de la terre autant que des humains et crée l’abondance pour tout ce qui vit, selon les principes de la permaculture.
 [2]

L’association Atyoula [...] souhaite proposer un projet local, autosuffisant, fondé sur la valorisation des ressources endogènes (environnementales, paysagères et culturelles). Elle vise à animer un lieu d’accueil et de sensibilisation à l’environnement selon les principes de la permaculture.

Depuis peu, l’association développe des projets artistiques et culturels sur ses terres, dans le but de renforcer les liens entre artistes et habitants des milieux ruraux.

 l’Ecolieu JEANOT à Rion-des-Landes :

– Produire et consommer autrement
jardin, ateliers cuisine, paniers de produits locaux
– Comprendre le monde qui nous entoure
– Transmettre et accompagner
– Vivre ensemble

L’Ecolieu JEANOT fait Radio Hapchot.
Il a offert - au moins avant le COVID, des chants polyphoniques gascons.

Economie associative aidée :

Derrière les trois catégories distinguées ici (tèrç-lòcs de trabalh, estanquets de país, eco-casaus), on devine l’action d’entrepreneurs "sociaux", agiles dans la chasse aux subventions.
La Région Nouvelle-Aquitaine aide les tiers-lieux (enfin, peut-être surtout ceux de la première catégorie ?) :

elle a désormais comme enjeu de mailler le territoire de manière équilibrée avec des tiers-lieux de proximité.

Une chimère / ua quimèra ?

Surtout pour les deux dernières catégories, on sent une influence de la "gauche alternative" ("écolo-bobo" diraient certains) ; ça pose la question de la popularité de ces initiatives : en milieu rural et caçaire, ne sont-elles pas vouées à toucher seulement une minorité ?

Notes

[1En 2021 Gasconha.com a reçu une demande pour trouver des noms pour un nouveau tiers-lieu médoquin, à Margaux-Cantenac.

[2(achoalà-s, achoulà-s v. – Replier les ailes, se poser. Au fig. se reposer, se calmer, s’apaiser ; s’asseoir et s’étaler après un effort fatigant. L’ausèt que ba achoulà-s, l’oiseau va se poser ; il va fermer ses ailes pour dormir. Dans les L. signifie aussi s’accroupir à la façon de la poule-mère avec ses poussins. Palay)

Grans de sau

  • La com de com du Couserans prend donc l’idée très au sérieux, et on retrouve dans la liste des activités possibles - mais en français ! - les trois types dégagés plus haut (trabalh, estanquet de país, eco-casau) :
    Couserans

    Un tiers lieu, qu’est-ce que c’est ?
    Les tiers lieux sont des espaces physiques multi-usages pour faire ensemble : bureaux, coworking, atelier partagé, fablab, garage solidaire, Café associatif, Habitat intergénérationnel, Jardin partagé, Ressourcerie/ Recyclerie…
    (...)
    En résumé, dans les tiers lieux, on travaille, on crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on participe, on crée du lien…

    L’idée contemporaine de créer du lien...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dans la même rubrique :


 

Sommaire Noms & Lòcs