Graves & Cernès

Villenave-d'Ornon / Vilanava d'Ornon / Bilenabe

Le Pont de la Maye / Lo Pont de la Mair ? / Lou Poun de la Maÿ

en graphie alibertine :

La Mair
Prononcer "La Maÿ"... Cette appellation s’appliquant à des cours d’eau au sud (...)

mair / mère

Prononcer "maÿ".

Pour "Maman", on disait mais aussi "Mamà", peut-être sous l’influence du français.
Il faudrait retrouver si on disait aussi "Mair" ("maÿ") voire "Mamair" ("mamaÿ")*.

Mair bona (prononcer entre "Maÿboune" et "Maÿbouno") : affectueux pour "Grand-mère". Mamè = Mamie

* Pour "papa", un enregistrement de la parabole de l’enfant prodigue donne bien "papaÿ".

L’explication de "Maye" par le gascon "mair" (mère - prononcer "maï") circule. Il serait question d’une auberge, et d’une mère des compagnons du Tour de France... Mais la présence en Bordelais d’autres noms qui comportent "Maye" fait douter de cette hypothèse.

Une anecdote : A la suite d’une erreur de lecture, le Pont de la Maye a figuré dans un document comme "Pont de Launay".
[F. Magnant]

Mise à jour 2021 :
Ce serait bien "la mère", mais pas celle des compagnons du Tour de France (!), celle des ruisseaux "enfants" de l’Eau bourde.
Voir la discussion sur l’Eau blanche parfois appelée "May de la riu".


 

Grans de sau

  • Cassini écrit bien "Pont de la May".
    Cadastre napoléonien (TA Bègles) : Pont de Lamay
    La carte d’état major du 19e : Pont-de-Lamay
    L’erreur rapportée par F. Magnant doit partir de ce "Lamay" qui a été confondu avec "Launay" ; l’IGN retient cette appellation erronée pour le pont en écrivant "pont de l’Aunay", nommant parallèlement "le Pont de la Maye" le quartier avoisinant côté Villenave d’Ornon, à l’ouest de la route de Toulouse.

    On a ici un exemple de ramification d’un nom unique qui finit par désigner des lieux ou choses différentes, sous des formes graphiques différentes, plus ou moins erronées.

    Le "Pont de la May" traversait donc le bras "mère" de l’Eau bourde, celui qu’on voit sur la photo de l’article (une rivière très canalisée dont on voit surtout les poutres de béton du "plafond").
    Le bras "fille" doit être le ruisseau numéroté 09721002 sur OpenStreetMap, qui croise la route de Toulouse un peu plus au sud.
    L’Eau bourde - l’Aiga borda / l’Aygue bourde

    L’Estey de Franc


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document