Médoc

Parempuyre


 

Le Laubas

en graphie alibertine :

(los) Aubars
Prononcer "(lous) Aoubàs".

aubar / saule blanc

Prononcer "awbà".
aubier en français régional.
Selon le dictionnaire de Yolande Vidal, "ses feuilles longues et souples servaient à faire des matelas".

dérivé : aubareda (endroit planté d’aubiers, connu en français régional sous la forme "aubarède").

Cadastre napoléonien B3.
C’est un exemple de nom gascon qui semble dénaturé par incompréhension. Cas fréquent à Parempuyre ("Le Lauga"...).
On peut imaginer qu’il y avait à l’origine un nom gascon francisé "Les Aubas".
Mais quand même le Cadastre napoléonien semble dans l’erreur...

Le FANTOIR donne quand même :
82118 Montaïn FON DE LAUBAS (à l’autre bout de la Gascogne !)
24016 Augignac LAUBAS (mais ce n’est pas "le Laubas")


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document