Bazadais Queyran

Grézet-Cavagnan


 

Castaigno

en graphie alibertine :

Castanhòu
Prononcer "Castagnòw". Nom qui semble plus présent en toponymie gasconne par (...)

castanha / châtaigne

Se prononce castagne ou castagno.
dérivés :
castanhèir ou castanhèr (ne pas prononcer le "r" final), et aussi, semble-t-il, castanh tout court : châtaigner
"arbre pouvant atteindre 30 m et plusieurs milliers d’années" [Gilles Granereau]
castanhèra, castanheda, castanhar, castanhareda, castanhet, castanet : châtaigneraie
Une expression tirée de V. Lespy (proverbes du pays de Béarn - éditions Lacour) :
Qu’a castanhat !
Veut dire "il a récolté les châtaignes". Comme la récolte des châtaignes est la dernière de toutes, l’expression veut dire (en moins guerrier) "il a tiré ses dernières cartouches".

JPEG - 32.7 ko
Castagnade à Pey
Dab "Lous youents dou bespe" (Los joens deu vespe) = "Les jeunes du soir"
jmcasa

IGN : Castagno, Castaigne
Cad. napo. et FANTOIR : Castaigno
Cassini : Castagne
Il doit y avoir un micmac : le o quand il est écrit pour ce lieu ne doit pas correspondre au o final voyelle atonique, que la langue locale n’a pas et qui ne transparait pas, logiquement, dans les autres toponymes locaux
Pourtant, les attestations Castagne et Castaigne vont dans le sens d’une finale atonique prononcée o ; il a pu y avoir confusion...

Le i précédent gn ne doit pas se prononcer : c’est une notation archaïque qui était redondante, comme dans "Montaigne", "Cassaigne"... à prononcer "Montagne", "Cassagne"...


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document