Bazadais

Floudès

Les Brèzes / Las Bresas

en graphie alibertine :

Labresa + (la) Bresa

bret, breda / buisson épineux

Prononcer entre "bréde" et "brédo".

Il semble que le mot ait la forme masculine bret.

Le Bret

Variante : bresa

Labresa + (la) Bresa

bresic / aubépine

Dans la lande bazadaise. Se rattache a brèda. bret, breda

En toponymie :
 La Brésiguère (Préchac, Escaudes)
 La Brésigueyre (Cazalis)
 Le Brésiga (Bernos-Beaulac)

J’en profite pour donner la notice correspondante du FEW, avis aux germanistes :

Agask. breda f. ‘’buisson, épine’’ (Bordeaux 1262, LB 368, 490 ; LvP), Gir. brede ‘’aubépine’’ (p 650), bredU (p 548), brède (p 653), Médoc bredo ‘’buisson, épine, piquant d’aubépine’’ M, Teste brède ‘’épine de l’aubépine’’. Land. brè m. ‘’aubépine’’, brœ (p 664, 672), Teste brè ‘’aubépine, prunellier sauvage’’. Übertragen Gers brèdos f. pl. ‘’fourmillement, démangeaisons, particulièrement aux pieds’’. - Ablt. LotG. brézik m. ‘’aubépine’’ (p 656), land. bresic. - RlFl 6, 148.
Ortsnamen bei Longnon 642 ; vgl. auch la Breda (1285, AHGir 7, 157), heute Labrède bei Bordeaux ; Stephano de Brea (1131, CartSaintonge 2, 30). Hieher auch saint. brée f. ‘’tige (de bois ; de fer)’’ (1673) mit dem ortsnamen la Brée, CharI.? Wohl vorromanischen ursprungs.
(FEW 21, p. 99)


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document