Créonnais Entre-deux-Mers

Sadirac

Navarre

en graphie alibertine :

Navarra
Selon J.Tosti, sur son site des noms : "Désigne celui qui est originaire de (...)

Près du Château de Tustal, dont on croirait que Navarre est la dépendance ; benlèu ? Mais sur le Cadastre napoléonien et autres cartes anciennes, Navarre apparait bien distinct, et existe chez Cassini alors que Tustal n’est pas mentionné. Mais peut-être que "Navarre" (nom qui a sa part de mystère) a précédé Tustal, qui d’ailleurs semble un nom guyennais.

Le volume de la première bastisse (qui apparait sur la première photo vue du sud et sur la deuxième vue de l’est) parait un peu "vascon" par l’ampleur de ses toits, qui couvrent probablement des espaces d’entrepôt de foin ou quelque chose de ce genre, et l’importance de ses murs pignons.
Mais cette fois ci, ni l’orientation ni l’emplacement de la façade (mais y en a-t-il une ?) ne correspondent au modèle vascon.
Les volumes et la nature des murs semblent cependant caractériser un mode local qui a précédé la vague "bordelaise", et la vague "chai" dont la dernière photo montre un exemple.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document