Bazadais Landes de Gascogne

Saint-Martin-Curton / Sent Martin de Curton


 

Saurines, Saurine / Saurina / Saourino

en graphie alibertine :

Saurina
Prononcer "Saourino"


[C. Labadie]

Le "s" final n’est pas retenu par l’IGN. Il n’est pas sûr qu’il soit
justifié étymologiquement.
Si on trouvait des attestations de "les
Saurines", il faudrait revenir là-dessus...

Reste donc "Saurine", nom de lieu pas très fréquent, mais qui existe quand
même en Gascogne.
Il est plus fréquent en domaine languedocien, avec aussi le
masculin Saurin ou Saury
.
On a à Albières (11) le délicieux "Fount densaourino", en fait, à mon
avis, "Fount d’En Saourino", ou "Font d’En Saurina" en graphie occitane
normalisée.
Donc, "Source ou fontaine de Dame Saurine".
C’est loin de St Martin de Curton, mais j’y vois la confirmation que "Saurine"
est un nom de personne.

L’onomasticien J. Tosti explique Saurin/Saurine/Saury par un dérivé de "saur"
qui voudrait dire "châtain clair"
(latin "saurus").

Je me demande enfin s’il n’y a pas un lien avec "Seurin(e)" qui est connu (Saint-Seurin à Bordeaux) et dérive de "Severin". Donc une autre piste.
[Tederic M.]


 

Grans de sau

  • J’ai maintenant d’autres renseignements :
    La maison porte un nom : LIOTTE
    Saurines étant l’énsemble du groupe de maisons qui était peut-être autrefois
    une sorte d’airial.
    Auriez-vous une idée de la signification de ce lieu-dit ?
    Merci !

    Réponse de Gasconha.com :
    Vous nous posez encore une colle...
    Je pense à un hypocoristique d’un prénom féminin. L’équivalent gascon de Linotte !-)
    Mais ce n’est vraiment qu’une hypothèse.
    [Tederic]

  • Ne serait-ce pas plutôt un hyper-diminutif de prénom (féminin en l’occurence) si fréquent en Gascogne ?


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document