Rive droite gasconne Gascogne médiane Tonneinquais

Fauillet / Haulhet

Sabey Sabut

en graphie alibertine :

S'avei sabut
Si j’avais su.

saber, sàber / savoir

La forme sàber avec l’accent tonique sur "sa" existe par endroits (Albret...).
Rappel : en aucun cas le "r" final ne se prononce, et c’est valable pour quasiment tous les mots gascons, voire d’oc.

L’homonyme saber (avoir saveur) n’est pas, selon nos recherches, un véritable homonyme, mais un verbe de même racine.

MP3 - 68.9 ko
E sàbas pas çò qu’és qu’avut la preferença ?
"Et sabos pas so qués qu’aouüt la préférenço ?" dans le texte de Louis Gelle.
Louis Gelle, "L'expositioun dé Mézin", lu par Tederic M.
MP3 - 80.4 ko
Quin èra aqueth tornur ?
"Qué désirèt sabé qu’in èro aquét tournur
Qui dan tant dé bigou hazè sa marchandiso" dans le texte de Louis Gelle.
Louis Gelle, "L'expositioun dé Mézin", lu par Tederic M.

Nouvel adressage : le lieu-dit Sabey Sabut est transféré à une route, ce qui le sauve.
Mais tous les autres lieux-dits situés sur cette route, par exemple Villotte, risquent d’être perdus, eux, devenant des numéros sur la route de Sabey Sabut.
Villotte


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document