- Vincent P.

Savés

Saint-Thomas

En Menat / En Menat


 

Grans de sau

  • Menat n’existe pas comme patronyme en Gascogne. Reste que Menat doit probablement s’analyser comme un dérivé de "Men" (petit, enfant) qui a donné les prénoms médiévaux Menine ou Meninat, ici suffixé simplement avec -at.
    Il ne semble pas qu’une aphérèse sur un dérivé de Guilhem explique le nom (le suffixe -en en anthroponymie gasconne est très rare).

  • Il semble que le nom Menat ait existé.
    Geneanet le donne d’ailleurs en Haut Béarn.
    Déformation simple de Menaut ou évolution à partir d’une racine commune ou parente ?

    Peyremenat

  • Chez Palay(encore lui) on trouve :

    "menàt,-de" ;adj.-Semblable,ressemblant,-e ;n’est guère employé qu’au sens de ressemblant trait pour trait, en parlant des personnes et des animaux:qu’ey soû pay tout menàt,c’est le portrait de son père,son père tout craché.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document