Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

- Vincent P.


 

Rue Peyroloubilh / Arrua de Peirolo Vilh ?

en graphie alibertine :

Peiròlo
Prononcer "Peÿrolou" avec l’accent tonique sur ro. Cette terminaison -òlo est (...)


A mon sens, c’est "Peyroulou", un dérivé gascon de Pierre et une forme locale de "bielh" pour vieux.

Remarquez que ce n’est pas la première qu’on croit détecter dans la toponymie du BAB des cas où un o que l’on attendrait fermé est ouvert.


 

Grans de sau

  • hal.archives-ouvertes.fr—paroisse_de_Biarritz.pdf

    Ce lien traite de la toponymie biarrotte qui est au moins aussi gasconne que basque.
    Lo Peyroloubilh est un ruisseau qui passe sous la place Ste Eugénie.

  • En même temps, ça ne marche pas Peyroulou, "Peirolo" n’existe pas, accentué sur l’avant dernière syllabe ... C’est Peyrolon avec n dénasalisé.
    Or en gascon biarrot, le n final devrait rester.

    NB : La toponymie de Biarritz est plus gasconne que basque, ne serait-ce que parce que les toponymes basques sont gasconnisés phonétiquement.

  • Non, j’avais raison, je viens de vérifier dans le livre de Berganton, il y avait bien un suffixe -olo (à prononcer en gascon moderne -oulou) supposé tiré du latin -eolus, diminutif.
    Reste à expliquer le maintien du "ou" final d’origine latine ... Berganton ne se l’explique pas, on peut postuler l’existence en ancien gascon de suffixe paroxytons comme -olo.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document