Laborie


 
Variante(s) graphique(s) :

Labory

Présent dans les départ. 33, 64, mais aussi le Finistère breton !
Hypothèse : graphie alternative de Laboury et Labourie.


  en graphie alibertine :

(la) Bòria

Prononcer "Bòri" avec l’accent tonique sur Bo (sur le modèle de la Tàpia) ; "Bòrio" est possible en Gascogne orientale.
Il semble que le son i final non accentué soit souvent noté en Gascogne par un y, mais parfois, pour les noms féminins, ce peut être ie.

Donc, ne pas confondre avec (la) Boria qui donne plutôt des formes écrites du genre Labourie.

bòria / bouverie, ferme

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bòrie sf. Bouverie ; ferme, (v. m. remplacé aujourd’hui par borde). N. de p. Borie, Laborie. »

Grans de sau

  • Dans mon traitement de la toponymie du Médoc et du Bordelais et du Bazadais*, je trouve beaucoup de Labory, La Bory, Bory, Borie et même Baurie !
    Dont, hélas (appellation moderne) un horrible "Hameau du Labory" à Sadirac...

    Ce mot si courant, mais plus du tout compris, mériterait d’être vulgarisé, d’autant plus qu’il a l’accent tonique sur la première syllable (ri !), ce qui marque bien l’altérité d’oc, et plus précisément gasconne.

    * Je crois aussi le trouver vers Toulouse.