en graphie alibertine :
Pelahaut

pelar / peler, écorcher, éplucher

Prononcer "pélà".

Et même tuer (le cochon).

Origine probable :
la même que le français "peler" (faire la peau...)

hauc / faucon

Prononcer "hàwk", " "hàwt" peut-être en Albret garonnais* ?
Variantes ou dérivés : hauquet,hauquina (prononcer "hàwkine") (émerillon), haucon (prononcer "hàwkou(ng)")...
Les formes avec un "f" au lieu du "h" initial semblent aussi connues en Gascogne, mais sur Gasconha.com, il est logique de privilégier les formes en "h".
hauc palomèr : lo hauc qui minja palomas

* Ce qui expliquerait enfin les noms de lòc "Pelahaut"...

Initialement considéré comme "mystérieux" sur Gasconha.com... L’incertitude n’est pas levée totalement mais l’hypothèse "Pela-hauc" (fait la peau aux faucons) tient la corde !
Il est compréhensible que "hauc" (faucon) prononcé par endroit "hawt" ait été confondu avec l’adjectif "haut" pour un nom de lieu.

Attestations IGN plus ou moins proches :
PELAHAUT [CAUBEYRES - 47]
PELAHAUT [RÉAUP LISSE - 47]
CHATEAU PELLEHAUT [MONTRÉAL - 32]
PELEHOT [LE HOUGA - 32] (écrit "Pelehaut" sur le cadastre napoléonien et peut-être "Pelahaut" par Cassini)
PELAOT [BOUSSÈS - 47] (écrit "Pelahaut" par Cassini)

La série suivante serait d’origine différente, on y a pas le verbe "pelar" :
PLAHOT [VILLELONGUE - 65]
PLEHAUT [SAINT-JEAN-POUTGE - 32] (écrit "Plehot" par Cassini)
PLEHAUT [SAINT-PUY - 32]
LES PLEHAUTS [LA SAUVETAT - 32]

Variante(s) graphique(s) :

Pellehaut


 


 
Amics Webmèstes, insérez Pelahaut dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document