- Tederic Merger

en graphie alibertine :
(los) Malhòus

Prononcer un peu comme "(lous) Mayòws". Mais la prononciation semble avoir souvent réduit la diphtongue : Mayòs.

Semble être le pluriel de malhòu qui nomme sans doute un élément du paysage, dont la signification n’est pas simple.

malhòl est donné par Laus (languedocien) comme jeune vigne, crossette de vigne.

Palay donne malhòu comme "petit malh", mais aussi malhòlo comme « terre de labour, billon (Comminge) » et « malhòli, mayòlis sm. – Lisière ; bande de terrain ; faubourg ; mailleton, crossette de vigne ».

L’IGN donne un lieu « les maillos, 31420 Peyrissas », donc en domaine gascon, qu’il orthographie aussi "Les Mailhols" !
On trouve des lieux Mailho, Le Mailho, en Gascogne gersoise.

Dans un texte relatif à Montauban :
"[...] que se confronta d’una part am la vinha de Johan Guacho, e d’autra part amb lo malhol den Vidal Ros".

Variante(s) graphique(s) :

Mailhos



 
Amics Webmèstes, insérez (los) Malhòus dans votre site !
 

Grans de sau

  • Malhòu(s) à Mimizan : Coquillage bi-valve strié, coque. Ont donné leur nom aux deux étangs de la Malhoèira (Mailloueyre), ancien lit du Courant au sud de Mimizan-plage dans la lette grise à l’abri de la dune littorale. Ne pas confondre avec les "Malhons" qui est le nom donné aux mouettes en gascon.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document