Bordeaux / Bordèu Landes de Gascogne

Pessac

Trait d’union entre Bordeaux et le pignadà landais.
Ses parcs, ses arcachonnaises, sa gare sur le chemin d’Arcachon et de Bayonne, sa Calandreta, son association L’Estaca, sa douceur de vivre...

Beaucoup de rues de Pessac portent des noms d’arbres, de fleurs ou d’oiseaux... Un hommage à la nature environnante...
Les traduire en gascon, c’est rendre hommage à la langue parlée à Pessac jusqu’au 19e siècle.
C’est aussi retrouver un vocabulaire riche et savoureux, dont de nombreux Pessacais originaires de la campagne girondine, des Landes, du Béarn, d’Armagnac (etc...) ont gardé des souvenirs.

Il y a aussi à Pessac des noms de rue qu’on n’a pas besoin de traduire en gascon, parce qu’ils sont gascons d’origine.
Mais il faut parfois décrypter : le boulevard de Ladonne est en fait le boulevard de "La Dauna" (La Dame), l’avenue de Fontaudin est, semble-t-il, l’avenue de "Hont Taudin" (fontaine ou source du chêne tauzin)...


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Pessac :


 

 

 

Grans de sau


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document