Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Hostens

- Tederic Merger


 

"BIENVENUTS AU PAIS PAROPIAN"


On note une intention louable de mettre une touche de gascon.
Hélas, un còp de mei, pour moi, c’est raté !
N’est-il pas possible de trouver des phrases gasconnes qui soient plus percutantes, plus originales lingüistiquement, que ce "BIENVENUTS AU PAIS PAROPIAN" qui (c’est le comble !) sera même moins gascon, lu par le commun des mortels, que la même inscription en français, qui sauverait au moins le son "ou" de "paropian/paroupian" ?
Une chose que je ne sais pas : "bienvenuts" est bien correct comme gascon d’Hostens ?
De toute façon, ça se prononcerait "bienbenuts" en faisant entendre toutes les lettres !


 

Grans de sau

  • Pour Hostens, on aurait dû avoir BIENVINGUTS.

    Réponse de Gasconha.com :
    Donc, il y aurait en plus une erreur ?
    On touche vraiment le fond !
    C’est dommage, parce que "bienvinguts" pouvait sauver le tout, en déclenchant le déclic de la distance.
    [Tederic]

  • C’est clair qu’avec "Ongi Etorri", qui plus est en police de caractères basque, les Basques n’ont pas ce genre de problème de nécessaire distance avec le français ...
    Le paradoxe de la graphie alibertine non amendée par la réforme DiGam, c’est bien qu’elle rapproche trop graphiquement le gascon du français !

    Ongi Etorri Parropia Herrian :)

  • Un peu du même tonneau, la signalétique bilingue en "occitan" telle que photographiée fièrement dans le magazine du Conseil régional : "MERIGNAC-ARLAC MERINHAC-ARLAC".
    Quel choc identitaire !
    Pendant ce temps là, les "La Pignada" et "La Junqua" continuent de prospérer.

  • Ici chez les paroupians le gascon reste en majorité du parlé uniquement, du coup la retranscription n’est pas toujours réussie.
    De plus le site www.ot-hostens-paroupian.com/ n’est plus valide, c’est donc un panneau qui n’est plus d’actualité :
    C’est peut être le moment de rectifier les choses et de proposer à la mairie d’Hostens ou de St Symphorien une aide linguistique…

  • En novembre 2016, ce panneau existe encore, mais il est quasiment effacé, notamment le haut BIENVENUS.../BIENVENUTS...
    Ce n’est pas une si grande perte (voir la discussion).

  • Toutûn, le questioûn que’s pausa, e’m pensi jou, le senhalisacioûn bilinga qu’es ua bouna causa (quèn es plân hèita). Ací, n’at trobi pas escandaloús tapauc...
    Ne hèm pas sounque arrebat a les mau-escadudas. Que sèrb tabé de simbole.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document