- Vincent P.

Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Le Port du Nouguey / Lo Pòrt dau Noguèir / Lou Port daw Nouguèÿ

en graphie alibertine :

(lo) Noguèir
Prononcer "(lou) Nougueÿ".

nòga / noix

Prononcer entre "nogue" et "nogo".
variante : notz (prononcer "nouts")

dérivés :
en nord-gascon, noguèir (prononcer "nouguèÿ") ou notzèir (prononcer "noutsèÿ")
hors nord-gascon, noguèr (prononcer "nouguè") ou notzèr (prononcer "noutsè") ou nosèr (prononcer "nouzè") : noyer
nogueirèda (nord-gascon ; prononcer "nouguèÿrède") ou notzarèda (nord-gascon ; prononcer "noutsarède"), nogarèda (nord-gascon ; prononcer "nougarède") : endret plantat de noguèirs o de notzèirs

Lo Pòrt
Prononcer "Lou Port".


Ce fut l’un des premiers lieux dont j’ai proposé une illustration, il y a des années : retour sur les lieux du crime en juin 2015, depuis Libourne, sur les rives de la Dordogne.

Je vois aujourd’hui les paysages différemment : par exemple, alors que j’aurais pu être sensible à l’architecture classique du Bordelais il y a quelques années, aujourd’hui, je ne vois que ces maisons à pignon sur l’autre rive, semblables aux maisons dites hollandaises des quais de Bordeaux ou aux vieux immeubles de la place centrale de Bazas.

C’est de toute évidence le vieux style autochtone maritime du XVIIème siècle, à façade à pignon, de pierre, que l’on retrouve aussi dans le bâti ancien de Ciboure.

A noter que le nom de port du Nouguey est désormais francisé "Noyer" sur l’IGN.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document