Lòcs (toponymie, paysage...) de Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Fonzieux
Fonziu(s)

Désigne un bas-fond, une dépression, un vallon. A rattacher à honiu. C’est en effet un petit vallon juste au nord du bourg du Puch.


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Rouey
Rodèir

en graphie alibertine :

(lo) Rodèir
Prononcer "(lou) Roudèÿ". Frère nord-gascon de "Arrodèir" (Arroudey). Signifie (...)

arròda / roue

prononcer entre "arrode" et arrodo".
forme nord-gasconne : ròda

arrodèr, arrodèir (prononcer "arroudèÿ") : charron

Viendrait du gaulois "rota".
A rapprocher du basque "errota".

Roudey "charron" avec le -d- amuï (cf. Larrouey).


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

porte Saubotte
pòrta Sauvòta

en graphie alibertine :

La Sauvòta
Prononcer entre "La Sawbòte" et "La Sawbòto".

seuva, sauva / forêt

Prononcer respectivement entre "séwbe" et "séwbo" ; entre "sàwbe" et "sàwbo", ce dernier étant plus nord_gascon.
Vieux mot qui vient du latin "silva", et qui a aussi donné "selva" en castillan.

synonyme : ahorest (prononcer "ahourest")


Le sens me semble évident : c’est la porte orientée vers La Sauve !

[Photo de novembre 2015 par Vincent P.]

prepausat per Gaby ;

 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Caban

en graphie alibertine :

(lo) Caban
Prononcer "(lou) Caban".

cabana / cabane

A prononcer à peu près comme en français, mais avec l’accent gascon, bien sûr !
Semble être un mot d’oc passé en français.
Multidiccionari francés-occitan

On le fait venir du bas latin capanna qui lui-même viendrait peut-être du gaulois.

Suivant les contextes, la cabane a pu prendre des sens spécialisés : Lespy évoque par exemple l’habitation pour loger les baigneurs dans les stations thermales ; mais le mot peut aussi s’appliquer s’appliquer à des logements de pasteurs de troupeaux ("Cabane de societat").

dérivés ou variantes :
cabanèr, cabanèir (cabaneÿ) en Nord-Gascogne :
« cabanè,-re adj. et s. Cabanier,-ère ; qui loge dans une cabane. » [Lespy]

caban (en Médoc et Guyenne)
« CABAN, s. s. m. s. m. Petit parc, en Guienne » [Tresor dóu Felibrige]
Multidiccionari francés-occitan

caban (Méd.) sm. – Hutte, mauvaise cabane. [Palay]

verbe cabanar (cette fois, prononcer "cabanà") : fermer les contrevents à moitié quand il fait très chaud (passé en français régional sous la forme "cabanner")
nom commun masculin cabanar : sorte de cabane (ou plutôt lieu où il y en a plusieurs ?)

cabaniu est sans doute à "cabana" ce que bordiu ("bourdieu") est à "bòrda".
En tout cas, le suffixe -iu* (diphtongue "iÿou") est le même, mais le sens que ce suffixe ajoute au mot racine n’est pas très clair.
Peut-être un "lòc" où il y a plusieurs cabanes.
Palay va dans ce sens :

cabanìu,-ibe s. – Cabanon ; qui est propre à faire ou à établir une cabane. N. de p. Lous cabanìus, agglomération de cabanes.

*Le suffixe -iu est à rattacher au suffixe français -il (mais pour d’autres mots terminés en -iu, ce pourrait être le suffixe français -if).


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

pré de Matelin

en graphie alibertine :

Matalin
Existe bien comme nom de famille autochtone en Gascogne, quoique (...)

Matalin Matalina / Mataline

Semble un prénom ou nom individuel attesté par des lieux-dits :
 Matalin à Casteljaloux, Lavardac, Mézin (Albret-Queyran)
 Matali, 64400 Ledeuix
 Matalie, 31410 Lavernose-Lacasse ("Matalie" doit noter Matalin et non un féminin...)

La forme féminine "Mataline" semble attestée :
 Mataline, 31480 Puysségur
 Mataline, 47410 Lauzun

Geneanet donne Matalin et Mathalin comme prénom, la première forme est assez concentrée en Gascogne.

Est-ce que Mataléne, qui pourrait correspondre au français Madeleine, et qu’on trouve aussi en toponymie gasconne, est une variante de Mataline ? Matalena prenom de hemna
Y a-t-il attraction entre deux prénoms d’origine différente, mais qui se ressemblent phonétiquement ?


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Le Puch

en graphie alibertine :

(lo) Pui
Prononcer "(lou) Puÿ, Putch"...

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Baraillot

en graphie alibertine :

(lo) Barralhòt
Prononcer "(lou) Barraillòt" en faisant entendre le t final. "òt" est un (...)

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Bordieu

en graphie alibertine :

(Eth/Lo) Bordiu
Prononcer "Eth/Lou Bourdiw".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

La Nauze

en graphie alibertine :

(la) Nausa
Prononcer entre "la Nawze" et "La Nawzo".

nausa, nauda, nauva / lieu inondable

Prononcer "nàwze", "nàwzo"...

Tresor dóu Felibrige :
Multidiccionari francés-occitan

NAUDO, NAUSO NAUVO (L), (périg.), (rom. b. lat. nausa, lat. nautea, eau croupie), s. f. Noue, mare d’eau, lagune, dépression au sol, prairie aquatique, terre exposée à être couverte d’eaux stagnantes, en Gascogne et Querci


 

 
Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Sauveterre-de-Guyenne / Sauvatèrra en Vasadés

Le Bournac

en graphie alibertine :

(lo) Bornac
Prononcer "(lou) Bournac".

bornac / ruche

Prononcer "bournac".
"ruche ancienne enduite de boue et coiffée de chaume" [Y. Vidal].

Le dictionnaire de "La Civada-Per Noste" donne aussi "caven m. ; abelhèr m (vic-Bilh)", mais ne donne pas "bornac".