Lòcs (toponymie, paysage...) de Pauilhac

Lomagne

Pauilhac

Arnautot

en graphie alibertine :

Arnautòt
Prononcer "Arnaoutòtt". Diminutif de Arnaut.

Arnaut Arnauda / Arnaude / Arnaud

Comme le dit J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique (arn = aigle + wald < waldan = gouverner)".


 

 
Lomagne

Pauilhac

Belloc

en graphie alibertine :

Bellòc
Beau lieu. On devrait avoir "Bèthlòc", mais...

lòc / lieu

Sur Gasconha.com, les "lòcs" sont des lieux-dits, des quartiers, des rues, des chemins, intéressants pour la toponymie ou l’identité gasconne ou locale.

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.

Bethlòc
Prononcer "Belloc"


 

 
Lomagne

Pauilhac

Bidalot

en graphie alibertine :

Vidalòt
Prononcer "Bidalòt". Diminutif de Vidau, grand classique gascon. Souvent (...)

Vidau prenom mascle

Du latin Vitalis.
Prononcer "Bidaou" en diphtonguant le "aou", bien sûr !
Forme languedocienne : Vidal


 

 
Lomagne

Pauilhac

Bordeneuve

en graphie alibertine :

La Bòrdaneva
Prononcer "Bordonébo, Bordonéwo..."

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Lomagne

Pauilhac

Bouillas

en graphie alibertine :

Bolhàs
Prononcer "Boulyàss". bolh + augmentatif -as ?

bolh / lavoir

ou aussi golh.
[lexique de gascon bazadais de Vigneau]


 

 
Lomagne

Pauilhac

Caillavet

en graphie alibertine :

(lo) Calhavet
Prononcer "Calyabét", "Calyawét"... calhau + suffixe et ; avec quelle valeur (...)

calhau / caillou

Prononcer "caillaou".

Exemple de S. Palay dans son dictionnaire :
"Non trobaré pas calhau au Gave" :
Il ne trouverait pas de caillou au Gave. (se dit pour une personne peu dégourdie).
Au sens figuré, calhau = personne têtue
Dérivé :
calhavós (prononcer "caillabous") : caillouteux ; qualifie des ruisseaux ou rivières en pays de Confluent de Lot et Garonne et plus au nord ; donc pas spécifiquement ni exclusivement gascon.

a hum de calhau : à toute vitesse


 

 
Lomagne

Pauilhac

Gaute

en graphie alibertine :

Gautèr

Gautèr prenom mascle / Gauthier

Prononcer "Gaoutè".
A subsisté comme nom de famille et nom de lieu (ex : "En Gauté" = "Sieur Gauté").


 

 
Lomagne

Pauilhac

La Barraque

en graphie alibertine :

La Barraca
Prononcer "La Barraco"


 

 
Lomagne

Pauilhac

La Batisse

en graphie alibertine :

La Bastissa
Prononcer "La Bastisso"

bastir / construire

Prononcer "basti" (le gascon ne prononce pas le "r" final en général).
"bastir" n’est pas spécialement gascon, puisqu’il existe en occitan en général, et aussi en catalan et castillan (à vérifier).
"bastissa" (prononcer bastísso ou bastísse), toponyme courant en Gascogne : bâtisse


 

 
Lomagne

Pauilhac

La Boubee

en graphie alibertine :

(la) Bobea
Prononcer "La Boubée", "La Boubéo"...

bobea / boulbenne

Prononcer entre "boubée" et "boubéo".
Type de terrain.
"terre assez légère, qui laisse des
remontées blanches ou rouges, et qui devient poussiereuse en séchant" selon occitanet.free.fr .