Lòcs (toponymie, paysage...) de Aubiet

Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Téoulé

en graphie alibertine :

(lo) Teulèr
Prononcer "(lou) Téoulè".

teula, teule / tuile

teula (prononcer "téwle", "téwlo"...) : féminin
teule (prononcer "téwle*", ""téwlo"...) : masculin
* avec un é qui ne reçoit pas l’accent tonique

Dérivés :
teulèra (téwlère, téwlèro) ou teulèira (téwleÿre) : tuilerie
teulèr ou teulèir (prononcer "téoulèï") : tuilier
teulada : toiture
teula-malhada : génoise
« En Gascogne, la référence à la « mode génoise » a disparu et la génoise est appelée téule-malhade [Simin Palay] » [Génoise (architecture)]


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Barbut

en graphie alibertine :

(lo) Barbut
Prononcer "(lou) Barbut".

barba / barbe

Prononcer entre "barbe" et "barbo".
Dérivés :
barbut : barbu
barbèir (prononcer "barbèÿ") ou barbèr (prononcer "barbè") : barbier


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Barry

en graphie alibertine :

(lo/eth) Barri
Prononcer "Bàrri" (accent tonique sur "Ba").

barri / rempart, faubourg

Attention, l’accent tonique est sur le "a". Le "i" ne doit pas beaucoup s’entendre.


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Bourdieu

en graphie alibertine :

(Eth/Lo) Bordiu
Prononcer "Eth/Lou Bourdiw".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Couloumat

en graphie alibertine :

(lo) Colomat ? Colomar ?
Prononcer "(lou) Couloumatt" si l’hypothèse Colomat est activée. Il y a en (...)

colom / pigeon

Prononcer "couloum".
Dérivés :
colomèir (prononcer "couloumèï") ou colomèr (prononcer "couloumè") : pigeonnier
coloma (prononcer entre "couloume" et "couloumo") : pigeonne (femelle du pigeon), colombe ?


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Gavach

en graphie alibertine :

(lo) Gavach + (la) Gavacha
Prononcer "(lou) Gabatch, Gawatch"... Féminin : "(la) Gabatche, (...)

gavach / gavach, gabach, gabaye

Prononcer « gabatch ».
Où qu’il soit employé, le terme "gavach" désigne toujours celui
qui vient de plus au Nord :

 en Espagne, "los gavachos", ce sont les français

 en Roussillon, les gavachs sont les languedociens

 en Languedoc, ce sont les auvergnats

 en Gascogne du Nord (Médoc, ou Entre-deux-Mers par exemple), les "gavaches"
sont les voisins de langue d’oïl, donc les charentais.

La "Grande Gavacherie" est la zone au Nord de la limite oc/oïl, qui commence en
Nord-Gironde (Blaye, Coutras...).
Mais il y a aussi une "Petite Gavacherie" en Entre-deux-Mers.

Voir Les Gavaches de l’Entre-deux-mers.


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Haoure

en graphie alibertine :

(lo) Haure
Prononcer "(lou) Hàwre". Forgeron. Correspond au languedocien Faure. (...)

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Haouret

en graphie alibertine :

(lo) Hauret
Prononcer "(lou) Haouret". Apparemment, diminutif de "haur". Le petit (...)

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Nebout

en graphie alibertine :

Nebot

nebot / neveu

Prononcer "nébout".
Féminin : neboda (prononcer "néboude" ou "neboudo")


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Aubiet

Le Pages

en graphie alibertine :

(Lo) Pagés
Veut dire "paysan", et a la même origine, "pagus" ("pays" en latin). Ce mot (...)