Lòcs (toponymie, paysage...) de Miramont-Latour

Lomagne

Miramont-Latour

Salabère

en graphie alibertine :

(la) Salabèra

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.

sala / maison seigneuriale

Ancien mot gascon, d’origine germanique.


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Le Baque

en graphie alibertine :

(lo) Vaquèr
Prononcer "Baquè".

vaca / vache

Prononcer "baque" ou "baco".
vaquèir (voir le nom "Baquey") ou vaquèr : vacher
vacada (prononcer "bacade") : troupeau de vaches landaises (on dit aussi élevage, ganaderia ou manade)*

*Merci aux Coursayres des Arrigans.

JPEG - 87.1 ko
Vaches / vacas / bacos au sud de Montréal d’Armagnac
Tederic M. - Junh 2016

 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Les Clauzets

en graphie alibertine :

(lo) Clauset
Prononcer "(lou) Clàwzétt".

claus / clos

Prononcer "claous" (ou "aou" est une diphtongue).
Espace fermé.
A été aussi utilisé come adjectif : lo trobar claus = les compositions hermétiques des troubadours


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Beret

en graphie alibertine :

(lo) Berret ? Beret ?
Prononcer "Bér(r)ét" en faisant entendre le t final. Les attestations sont (...)


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Berot

en graphie alibertine :

(lo) Beròt
Prononcer "(lou) Béròt" en faisant entendre le t final. J. Tosti : "Le nom (...)

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Haou

en graphie alibertine :

(lo) Haur
Prononcer "(lou) Hàw".

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt

(lo) Hau(r) ?
Prononcer "(lou) Hàw".

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt

hau, hai, hac / hêtre, forêt destinée à l'affouage

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autres formes gasconnes :
hai (prononcer "haÿ")
hac (moins répandu ; écrit éventuellement "hag", notamment en graphie fébusienne ; plus proche de la racine latine fagusprononcer "hac" ; )
havoth, havora (prononcer "habouth, haboure" - le premier est masculin, l’autre féminin)
"haboure sf. Hêtre (fagus sylvatica). V. habout. Syn. hag, hau, hay." [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

havoret (prononcer "habourét")
diminutif (mais surtout collectif : bois de hêtres) : haget et aussi haveda (prononcer "hawéde", "hawédo"...) : Bois planté de hêtre
"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

La Barraque

en graphie alibertine :

La Barraca
Prononcer "La Barraco"


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

La Bastisse

en graphie alibertine :

La Bastissa
Prononcer "La Bastisso"

bastir / construire

Prononcer "basti" (le gascon ne prononce pas le "r" final en général).
"bastir" n’est pas spécialement gascon, puisqu’il existe en occitan en général, et aussi en catalan et castillan (à vérifier).
"bastissa" (prononcer bastísso ou bastísse), toponyme courant en Gascogne : bâtisse


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

La Peyrere

en graphie alibertine :

Lapeirèra + (la) Peirèra
Prononcer "Lapeÿrère", "Lapeÿrèro"...

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

La Peirèira

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 

 
Lomagne

Miramont-Latour

Tapie

en graphie alibertine :

Latàpia + La Tàpia
Il semble qu’il faille prononcer "Latàpi" (accent tonique sur (...)

tàpia / pisé

Prononcer "tàpi", peut-être "tàpyo" à certains endroits, mais toujours avec l’accent tonique sur ta.
Système de construction par tassage de couches successives de terre crue à l’intérieur d’un coffrage en bois (les tapièras, comme écrit plus bas).
Palay donne le verbe tapi (tapir) pour pilonner.
Les maisons construites de cette manière ont donc pris le nom de leur système de construction.