Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Estèphe

Médoc

Saint-Estèphe

Le Peyrat

en graphie alibertine :

(lo) Peirat
Prononcer "(lou) Peÿrat". Palay : Multidiccionari francés-occitan peyràt sm. (...)

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

(lo) Peirar
Prononcer "(lou) Peÿrà". Hypothèse de Gasconha.com : Etendue pierreuse (sur le (...)

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

Que vont devenir les restaurants après le confinement ? Combien possédaient la trésorerie pour survivre ? La convivialité autour de la table est cruciale dans la reconquête identitaire gasconne, force est de constater que ce virus a attaqué là où nous mettions beaucoup d’espoir.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Mapon

Plusieurs occurrences de Mapon, mais en réalité, à Saint-Estèphe comme à Saint-Seurin, c’est le même lieu, en bord d’estuaire, dans le marais qui sépare les deux communes.

Peu de toponymes similaires : on trouve Mapoura à Poyartin (40), Mapouchet à Arcachon (33) : l’initiale est-elle une réduction de mau "mauvais" ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Rouchet


Vous ne trouverez plus ce lieu-dit que sous son nom publicitaire de "Lafon-Rochet", mais les cartes anciennes sont claires : c’est bel et bien Rouchet, et ce devait être ainsi en gascon.

Reste à en élucider l’origine : à mon sens, il doit s’agit d’une version francisée de ce qui aurait été plus proprement Rouquet "petit roc". On retrouve un lieu-dit Rochet à Begadan (33).

A noter que l’on ne peut pas passer sous silence qu’il pourrait s’agir là d’un nom de famille auvergnat : en effet, le patronyme Rouchet est fréquent dans le Cantal (et signifie probablement "petit roc", avec palatisation). Quant au patronyme Rochet, présent dans les zones connues pour un peuplement gavache important, il semble d’origine saintongeaise, mais il n’est pas attesté en Médoc à date récente.

Dans tous les cas, le toponyme est intéressant, car il montre un phénomène de correction ou > o dans la forme française. Reste le débat classique : comment graphier en gascon le son français "ch" ? ish me semble la seule solution, selon les règles classiques alibertines.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Le Pointon


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Nègues Cans

Cad. napo. (Section E feuille 1 : Leyssac)
Il y a ici du nega-can (noie-chien) mais que voulaient dire nos ancêtres ?


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Aillan

en graphie alibertine :

Halhan
Etymologie à trouver.

Peut-être Haillan avec omission du H.


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

rue de Pigot

Voir Grande et Petite Pigotte au sud de la commune.


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Grande Pigotte, Petite Pigotte

Cad. napo. (Section D feuille 2 : Blanquet)


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Blanquet

en graphie alibertine :

(lo) Blanquet
Prononcer "(lou) Blanquétt".

blanc / blanc

blanca (prononcer "blanque", "blanco"...) : blanche

blanquir (prononcer "blanqui") : blanchir


 

 
Médoc

Saint-Estèphe

Lanasse

en graphie alibertine :

La Lanassa
Prononcer "La Lanasso", "La Lanasse"... Lana + augmentatif ou péjoratif (...)

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

Cad. napo. (Section B feuille 1 : Font-Petite)
Voisin de Lalande, juste au sud, ce pourrait bien être le témoin d’une forme ancienne Lalanne pour ce Lalande, donc une des ces formes plus gasconnes que nous aimons remettre à la lumière sur Gasconha.com !