Lòcs (toponymie, paysage...) de Arveyres

Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Maison sur le port d’Arveyres
Maison sau pòrt d'Arveiras / Maÿzoun saw pòrt d'Arbeÿres


En fouillant dans mes photos, je tombe sur des pépites que je n’avais pas "indexées", comme cette maison sans nom au port d’Arveyres !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Laroque
Larròca

en graphie alibertine :

Larròca + L'Arròca + La Ròca
Prononcer entre "Larroque" et "Larròco".

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


Faut-il restituer les a prosthétiques dans une région qui ne les connaît pas ?
[Vincent.P]

Pour les profanes, il s’agit du "ar" prosthétique qui se place en gascon devant les mots qui sinon commenceraient par un simple "r".
Ex : ròca -> arròca
L’isoglosse de l’ALG (1900 environ) du "ar" prosthétique ne met pas le Bordelais dans la zone où ce phénomène est vivant.
J’ai cependant remarqué que dans les documents médiévaux de Bordeaux (ex : Ar(r)ostanh au lieu de Rostanh), et aussi (à vérifier) dans la toponymie des zones hors "ar" prosthétique en 1900, on trouvait ce "ar" prosthétique.
Cela suggérerait une disparition tardive de ce phénomène, et nous autoriserait à imaginer sa restitution...
[Tederic]


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Barrail du Grand Pré
Barralh dau Gran Prat / Barrailh daw Gran Prat

en graphie alibertine :

(lo) Barralh
Prononcer "(lou) Barrailh".

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Le Port du Nouguey - La Pêcherie
Lo Pòrt dau Noguèir - La Pesqueiria (?) / Lou Port dau Nougueÿ - La Pesqueÿrie (?)

en graphie alibertine :

(lo) Noguèir
Prononcer "(lou) Nougueÿ".

nòga / noix

Prononcer entre "nogue" et "nogo".
variante : notz (prononcer "nouts")

dérivés :
en nord-gascon, noguèir (prononcer "nouguèÿ") ou notzèir (prononcer "noutsèÿ")
hors nord-gascon, noguèr (prononcer "nouguè") ou notzèr (prononcer "noutsè") ou nosèr (prononcer "nouzè") : noyer
nogueirèda (nord-gascon ; prononcer "nouguèÿrède") ou notzarèda (nord-gascon ; prononcer "noutsarède"), nogarèda (nord-gascon ; prononcer "nougarède") : endret plantat de noguèirs o de notzèirs

Lo Pòrt
Prononcer "Lou Port".


Arriba esquèrra de la Dordonha, au ras dau pont de Liborna.
[Vincent.P]

Pour "La Pêcherie", je ne connais vraiment pas le terme gascon local exact.
A priori, en nord-gascon, ce serait dans la série "pesquèir*/pesqueyr*".
[Tederic]


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Mouillecul
Molhacuu / Mouilhecuou

en graphie alibertine :

Molhacuu
Prononcer "Mouilhecuou"

[Le FANTOIR donne aussi "Mouilleul" !]

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Sambosse
Sambòssa


Autre toponyme aquitain des abords de la Dordogne. Il faut dire qu’une grande partie de l’Entre-Deux-Mers dépendait de l’évêché de Bazas.

Probablement à mettre en rapport avec les nombreux Semboués, Samboués, Saint-Boès, ...

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

La Roquette
L'Arroqueta / L'Arrouquette

en graphie alibertine :

Larroqueta + L'Arroqueta + (la) Roqueta
Prononcer "Larrouquéte", "Larrouquéto"...

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


Dans l’optique d’un gascon unifié, il est certain qu’il faut généraliser le ar- prosthétique.
[Vincent.P]

Surtout qu’il a souvent été gommé dans les toponymes, parce que "l’a" se prononce pareil que "la".
Cela donne aussi des barbarismes du genre "La Rouquet" (au lieu de "L’Arrouquet").
Cela dit, si vraiment dans un lieu donné (proche des limites de la Gascogne probablement), on est convaincu que le ar- prosthétique n’a jamais existé, on ne doit pas l’instaurer.
Débat hyper-spécialisé... Amateurs profanes de la Gascogne, excusez-nous !
[Tederic]


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Pruneyron
Pruneiron / Pruneÿroun

en graphie alibertine :

Pruneiron
Prononcer "Pruneÿroun"


[Vincent.P]

"pruneyron" : petit prunier
[Tederic]


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Jaumette
Jaumeta / Jaouméte

en graphie alibertine :

Jaumet, Jaumeta
Prononcer respectiverment "Jaoumét", "Jaouméte"...

Jacme, Jaume Jacmina / Jamme / Jammine / Jacques

Attention, prononcer "Jammé", mais en mettant l’accent tonique sur "Ja".
A probablement donné le "James" anglais.
Mais le "James" de la rue Saint-James de Bordeaux est très probablement gascon dès l’origine, sans passage par l’Angleterre.

Jaymes (Jaime) est également attesté en Gascogne.

Pour une déclaration à l’Etat Civil et l’usage quotidien, la forme graphique Jamme pourrait être plus facile.

Jaume (prononcer "Jàwme" )semble une variante.


[Vincent.P]

Féminin de "Jaume" (Jacques) avec diminutif ? (correspondrait à Jacquotte) ?
[Tederic]


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Arveyres

Jeantieu

en graphie alibertine :

Gentiu
Prononcer Gentïou, "iou" est une diphtongue. La forme "Gentiou" existe (...)