Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Morillon

Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Guirauton

en graphie alibertine :

Guirauton
Présent surtout en Béarn et Chalosse. Prononcer entre "Guiraoutou" et (...)

Guiraut Guirauda / Géraud

"Géraud de Budos" attesté en 1273.

Le féminin "Guirauda" pourrait être proposé à l’Etat civil sous la forme "Guiraude" mieux lisible pour le grand public que "Guirauda".


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Buouelaygue

en graphie alibertine :

Beulaiga, Buulaiga
Prononcer "Béoulaÿgue", "Buwlaÿgue" ... beu, buu l’aiga = boit (...)

aiga / eau

Prononcer "aÿgue", "aÿgo"...
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

aigat : « aygade, aygat : abondante chute de pluie ; crue, inondation » []
aigon : « aygoùn (G.-M.) sm. – Rosée »

béver / boire

Prononcer "béoué".
Mais "beure" (prononcer "béouré") en Médoc.
Il y a plusieurs variantes de ce verbe, qui, pour semer davantage la confusion, ressemble phonétiquement au verbe víver (vivre - prononcer "bioué").
Certains voient dans cette proximité boire-vivre un trait gascon ou occitan...

béuer a galet [béwé a galét] : boire la tête renversée, la bouche ouverte, la bouteille levée au-dessus, un pouce sur le goulot pour régler le débit.
[R. Granié - Termes viti-vinicoles employés à Saint-Sardos]


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Le Pélouet

en graphie alibertine :

(lo) Peloet, (la) Peloeta
Prononcer respectivement "(lou) Pélouétt"*, "(la) Pélouéte"... Diminutif de (...)


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Treytin

en graphie alibertine :

(lo) Treitin + (la) Treitina
Prononcer entre "(lou) treÿti" et "treÿting". "terrain défriché" selon Bernat (...)


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Tailleprime
Talhaprim / Tailheprim

en graphie alibertine :

Talhaprim
A mettre dans la même série que Marchaprim, Pishaprim... Ici, c’est Talha-prim (...)

prim / mince

prima (prononcer entre "prime" et "primo") : mince, au féminin.

talhar / couper

Prononcer "tayà".
talhada (prononcer "tayade") : chemin percé dans un bois [Alain Champ]

IGN : Tailleprime
Carte d’état major du 19e siècle : Tailleprine (hésitation entre prime et prin... ce doit être prim !)
FANTOIR : Tailleprin


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Lagraulet

en graphie alibertine :

Lagraulet + L'Agraulet
L’agraulet (lieu planté de houx). Prononcer "L’agraoulét" en faisant entendre (...)

agreu, agreule / houx commun

Prononcer entre "agréou" et "agrew".

Peut atteindre 15 à 20 m de haut et plus de 200 ans. Fruits toxiques (purgatifs, nausées, vomissements). Utilisé en pharmacologie (cœur, fièvre, bronchite…). On extrait la glu de l’écorce. [Gilles Granereau]

Variantes ou dérivés :
agriu : grand houx [JF Laterrade]
agreule : houx
agreulon : petit houx
agreular (prononcer "agréoulà") ou agraular (prononcer "agraoulà") : lòc plantat d’agreule

Autre forme :
grehle, agrehle [Gaby]


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Le Pujoulet

en graphie alibertine :

(lo) Pujolet
prononcer "(lou) Pujoulét" ; Diminutif de Pujòu.

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Bramepan


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Mingegagnac

en graphie alibertine :

Minja-ganhat
Prononcer "Minjo-gagnat".

minjar / manger

Prononcer entre "minjà" et "mindyà".

Minja ! (prononcer entre "minnje" et "minndyo") : Mange !

ganh / gain

Prononcer "gagn".

ganhar : gagner


 

 
Graves & Cernès Landes de Gascogne

Saint-Morillon

Les Hontines
Las Hontinas / Las Hountines

en graphie alibertine :

Las Hontinas
Prononcer "Las Hountines". Les petites sources.

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !