Lòcs (toponymie, paysage...) de Louchats

Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Club de chasse Le Coudiney

en graphie alibertine :

Lo Codinèir
Prononcer "Lou Coudinèir".

codina / cuisine

Prononcer "coudine".
Forme nord-gasconne. Dans le reste de la Gascogne, c’est cosina.
dérivé :
codinèir (prononcer "coudinèÿ"), cosinèir, cosinèr : cuisinier.


Ce n’est pas pour faire de la publicité, c’est pour le nom Le Coudiney (le Cuisinier !), nom du lieu-dit et du ruisseau qui y passe.
Concernant la chasse, on est ici, semble-t-il, dans le cas d’une chasse commerciale ou "chasse à la journée".
http://www.chasseducoudiney.fr/

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Jaumot

en graphie alibertine :

Jacmòt, Jaumòt
Prononcer respectivement "Jammòtt", "Jawmòtt". Les deux semblent des (...)

Jacme, Jaume Jacmina / Jamme / Jammine / Jacques

Attention, prononcer "Jammé", mais en mettant l’accent tonique sur "Ja".
A probablement donné le "James" anglais.
Mais le "James" de la rue Saint-James de Bordeaux est très probablement gascon dès l’origine, sans passage par l’Angleterre.

Jaymes (Jaime) est également attesté en Gascogne.

Pour une déclaration à l’Etat Civil et l’usage quotidien, la forme graphique Jamme pourrait être plus facile.

Jaume (prononcer "Jàwme" )semble une variante.


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Jordis

en graphie alibertine :

Jòrdis
Pluriel de Jòrdi ou Jòrdi + suffixe atonique -is ?

Jòrdi prenom mascle / Georges

Variantes : Jòrgi, Jòrli
Attention, l’accent tonique est sur "Jòr" !


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Bernic

en graphie alibertine :

(lo) Vernic
Prononcer "(lou) Bernic".

vèrn / vergne, aulne

Prononcer "bèrn".
Viendrait du gaulois "vernos".
dérivés :
Vernet, verneda, vernhet, vernheda
= aulnaie
Le masculin "vernet" désigne un bois plus petit que le féminin :
vernhet < vernheda
(explication de L. Vernhet)
Le "vèrn" était autrefois planté en bord de rivière pour bien le tenir par ses racines.
Et de son bois, on faisait des "esclòps " (d’où l’expression "arbre aux sabots").
"bois léger et imputrescible, il servit à confectionner jougs de boeuf et esclops. Avec l’écorce, on peut faire de la teinture brun-oranger et avec le bois un chauffage qui laisse très peu de cendres". [Guy Suire]

"Bois rouge, arbre de 25 à 30 m. Bois recherché en menuiserie, ébénisterie. Ecorce utilisée en décoctions contre l’angine et pharyngites."
[Gilles Granereau]


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Pujoulet du Pont

en graphie alibertine :

(lo) Pujolet
prononcer "(lou) Pujoulét" ; Diminutif de Pujòu.

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Labite

en graphie alibertine :

Lavit
La vit : la vigne Aussi bien gascon que languedocien. En nom de lieu, seule (...)

vit / vigne

Prononcer "bit".
Dans le sens de "pied de vigne".
Selon Vigneau, la forme "la vits" existe aussi.
dérivé :
vitatge : cépage

Cad. napo. (-Section D feuille 1 : Sarton) : Chemin de la Bite


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Coutchoy

en graphie alibertine :

Cochòi
Prononcer "Coutchoÿ", "Coutyoÿ"... Nom en òi dont il faudrait trouver la (...)

Cad. napo. (Section B feuille 5 : Pillon)


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Saintquenia

Cad. napo. (Section A feuille 4) : Saintquinian
Peut-être un faux saint, comme Saint Ujan (Centujan) ?


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Cap de l’Homme
Cap de l'Òm

en graphie alibertine :

Cap de l'òmi

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)

òmi / homme

L'Òm
L’Orme.

olom, alom, aulom, om / orme

Prononcer "ouloum".
Variante : om (prononcer "oum") ; peut-être aussi òm (prononcer "om") ?

omet, aumet : ormeau

Berganton (p. 91) donne "oumerac" (omerac) pour ormaie, en considérant un suffixe -ac au sens collectif.

Cad. napo. (Section A feuille 3) : Cap de lomme


 

 
Graves & Cernès Pays negue Landes de Gascogne

Louchats

Janicot

en graphie alibertine :

Janicòt
Jan + double suffixe ic+òt Comme nom de famille (Jeannicot, Jeanicot, (...)

Jan Jana / Yan / Yane / Jean / Jeanne

Dérivés [Alis-Aiguillon 1600] : Janòt (Jeannot), Janicotet* (Jan + ic + ot + et - donc trois suffixes à valeur mi-diminutive mi-affectueuse !)

*Le livre de l’abbé Alis contient une orthographe du genre "Genny Coutet", présenté du même coup comme ayant une couleur anglo-saxonne...
Peut se prononcer "Yan".