Lòcs (toponymie, paysage...) de Soustons

Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Catiou

en graphie alibertine :

Cacho
Prononcer "Kàtyou" avec l’accent tonique sur Kà et un ty qui tente de noter un (...)

Bonjour.
En passant par la départementale j’avais remarqué que cette maison ancienne et inhabité avait été taguée...

20180113_143739

Dommage car l’endroit a l’air agréable.
Pour plus de photos :
http://www.soustons-noms-lieux.fr/?page_id=4944

prepausat per 32406465 ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

L’Étang Blanc
L'Estanh de Tòssa / L'Estagn de Tosse


L’appellation d’étang blanc me semble très artificielle et récente mais je peux me tromper. L’étang est dit de Tosse sur les cartes d’État Major, (du nom de la commune sur laquelle l’étang est situé partiellement) et cela me semble plus conforme à la tradition gasconne, peu poétique en matière de désignation des lieux dits.

Dans tous les cas, quoi de plus magique que ces étangs côtiers landais ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

L’embouchure du courant de Soustons
Lo bocau deu corrènt de Soston / Lou boucaw dou courrèn de Soustoun


Le courant de Soustons sépare, en son embouchure, les communes de Soustons et de Vieux-Boucau. C’est justement le "boucau vieux", l’ancienne embouchure de l’Adour.

A chaque fois, je me dis, avec Élisée Reclus, que l’ancien delta de l’Adour devait être quelque chose de sublime, le clou du spectacle de la côte gasconne, un courant d’Huchet géant.

Il reste ces lacs côtiers qui se déversent dans l’Océan (ou est-ce l’Océan qui se déverse dans les étangs ?). Cela reste un beau décor.

[On ne prononce pas le T final en gascon. Par contre, en parler "neugue" ça se prononce [courrènn] et pas [courroenn], lou courrènt de Seunt’Aoulàdi (Lo corrènt de Senta Aulàdia). Donc, en graphie normée, lo corrènt et pas lo corrent.
Halip Lartiga]

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Bathurt
Baturt


Toponyme bien énigmatique, d’allure bascoïde pour dire la vérité.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Lou Laré
Lo Larèr / Lou Larè

en graphie alibertine :

Lo Larèr
Prononcer "Lou Larè"

larèr / âtre, foyer

Prononcer "larè".
larèr rurau (prononcer "larè ruraou") : foyer rural

variante : lar (prononcer "la")
« Lar, Laa, Laar : foyer, âtre
On appelait laa, lar (BAY.), la maison principale, le manoir : dans le partage des biens patrimoniaux entre enfants, cette maison revenait de droit à l’aîné, au chef de famille. » [Lespy]
Multidiccionari francés-occitan


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Bathurt

Au camping de Bathurt


Communication d’Alain Castaignos et André Labertit dans le bulletin de la Société de Borda du 2e trimestre 2014.
On a peur au début d’être embarqué dans une explication à partir d’un Bathurst venu d’Angleterre.
Mais les auteurs tiennent fermement la barre, au cours d’une discussion argumentée.
Il en ressort que Bathurt pourrait être la juxtaposition de deux mots proches par leur sens, l’un gascon (vath = vallée) et l’autre basque (urd=plateau), genre "Harambat".
vath = vallée

La photo est du site www.campingdebathurt.com .

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Badie

en graphie alibertine :

Badia
Contraction probable d’Abadia.


 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Barrail

en graphie alibertine :

(lo) Barralh
Prononcer "(lou) Barrailh".

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Bellegarde

en graphie alibertine :

Bèraguarda

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.

guarda / poste de garde

Mot ancien, peut-être d’origine germanique.
Prononcer "gwarde", "gwardo", et même dans certains endroits "warde" ou "wardo".
Selon Tosti (http://www.jtosti.com/noms/), fréquent dans le "sud-ouest", le mot garde désignait au départ une tour de garde, puis une forteresse.

dérivé :
guardèra : sens proche de "guarda".
La forme "garda" peut exister en périphérie de la Gascogne (à confirmer) dans les zones de transition avec l’occitan central ou le limousin.

Vérifier si "guarda" et "guardèra" ne peuvent pas signifier quelque chose comme un "défens", terre réservée en propre au seigneur dans le système féodal.

guarderar, au sens à préciser, apparait dans la toponymie sous la forme "Gardéra"...


 

 
Marensin Pays negue Landes de Gascogne

Soustons

Bertranic

en graphie alibertine :

Bertranic
Bertran + suffixe diminutif -ic

Bertran Bertrana, Bertrina / Bertrane, Bertrine / Bertrand

Bertrane est présente dans la liste des prénoms donnés par le site généalogique des Louit.