Lòcs (toponymie, paysage...) de Damazan

Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

rue de Balestre
carreròt deu Balestèr ? / carreròt dou Balestè ?

en graphie alibertine :

(lo) Balestèr
Prononcer "(lou) Balestè".

balestèir / arbalétrier

Prononcer "balestèÿ".
Variante gasconne de l’intérieur :
balestèr

Dans le sens de poutre participant à une ferme de charpente, les formes trouvées en Gascogne par l’ALG sont moins gasconnes : balestrèr, arbalestièr... mais le sud-ouest gascon n’a pas été enquêté par l’ALG pour ce mot.
La présence de formes plus languedociennes ou guyennaises signifie-t-elle que l’arbalétrier n’était guère autochtone dans l’architecture vernaculaire gasconne ?

Un carreròt de la bastide.
Cad. napo. : rue de Balestre
IGN : rue de Balestre
OpenStreetMap : rue de Belestre ; pas convaincant !
Ce pourrait bien être Balestré, et même plutôt Balesté, plus gascon, attesté en Agenais gascon, par exemple à Varès et Barbaste (le Balesté).
Si on était sûr, on pourrait proposer "carreròt du Balesté"...


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

Néo-vasconne au Miquéla

en graphie alibertine :

(lo) Miquelar
Prononcer "(lou) Miquélà".

Miquèu Miquèla / Michel / Michèle

Pour "Miquèla", prononcer entre "Miquèle" et "Miquèlo".

Le Miquéla est partagé entre les communes de Damazan et Saint Léon.
Là, c’est côté Damazan.
La bastisse domine le bois communal de Damazan, avec au fond la vallée de Garonne et les côteaux de sa rive droite.
Cad. napo. : au Miquela
Borde au Miquéla

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

Cap du Bosc

en graphie alibertine :

Capdebòsc + Cap de Bòsc

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher

(lo) Cap deu Bòsc
Prononcer (lou) "Cap dou Bòsc" ou "Cap dou Bòs". Nord-Gascogne, Médoc : Cap (...)

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher

Le Cap du Bosc est partagé entre les communes de Damazan, Caubeyres et Saint Léon.
Là, c’est côté Damazan.


Le Cap du Bosc


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

La Maisouette

Plus exactement, une maÿsouette dans le quartier de la Maisouette !


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

rue du Cluzot

Cad. napo. : rue du Cluzot
IGN : rue de Cluzot (la nuance du/de est importante)
Dans le magasin de Gasconha.com, nous n’avons pour l’instant que Clusèth, Clusèu...


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

rue de Pitous

en graphie alibertine :

Pitós
Prononcer "Pitouss". L’explication par pitós (piteux) est hypothétique, même (...)

pitós / piteux

Prononcer "pitous".
Féminin : pitosa (prononcer "pitouzo", "pitouze"...)

« pitoùs,-e adj. – Piteux,-euse. Palay »
Multidiccionari francés-occitan


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

rue de Herrès
Carreròt deus Herrèrs ? / Carreròt dous Herrès ?

en graphie alibertine :

(lo) Herrèr
Prononcer "(lou) Herrè".

hèr / fer

Prononcer "hè".
Dérivé :
herrèira, herrèra :
FEW (ferraria) :
"Afr. ferrière ’installation pour extraire, fondre et forger le fer’, npr. ferriero. [...]
Im gallorom. ist es als s. fast ganz verschwunden, in ortsnamen aber sehr weit
verbreitet : Ferrière(s), im gask. auch Herrère"*
herrar : ferrer

*En gallorom. c’est presque complètement disparu comme s. [substantif, je suppose], mais encore très répandu dans les noms de lieu.

Cliquer ci-dessous pour mieux voir la maison à colombages apparents.

JPEG - 769.6 ko

Dans la bastide.
Figure déjà sur le Cadastre napoléonien.
L’accent grave sur le e n’apparait nulle part ; pourtant, ce doit être Herrèrs, peut-être une ancienne rue des Herrèrs (artisans travaillant le fer) ? Ou alors un nom de famille.


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

rue de Berdoulet

en graphie alibertine :

(lo) Berdolet
Il y a 10 ans, je dissertais déjà sur le nom Berdolet ! En 2016, je serais (...)

Dommage que ce carreròt* au nom typiquement gascon ne l’arbore pas du tout (pas vu de plaque de rue !).
Sur le cadastre napolénien, il y avait une autre rue de Berdoulet, d’ailleurs plus importante, et devenue rue Capuran, peut-être pour éviter un doublon ; celle du présent lòc semble avoir été écrite sur ce même cadastre "rue de Berdoulat"... à démêler !

*D’ailleurs Carreròt de Berdoulet ferait très bien l’affaire, ajoutant une touche gasconne à la bastide !


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

Castel de Labarthe
Castèth de la Barta / Castèth de la Barto

en graphie alibertine :

Labarta + (la) Barta
Prononcer entre "(la) Barte" et "(la) Barto".

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.

(lo) Castèth, (los) Castèths
Difficile dans les toponymes de distinguer castèth de sa forme plurielle (...)

castèth / château

casteran (prononcer "castéra") : châtelain
casteret : petit château
casterar (prononcer entre "castérang" et "castéra") : château ou place-forte

Le languedocien Castèl remplace le gascon Castèth dans l’appellation "française".


 

 
Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

Cazala

en graphie alibertine :

(lo) Casalar
Prononcer "Cazalà". Un "casalar" était peut-être un groupe de "casaus".

casau / jardin

Prononcer "casaou" ou "casaw".
diminutif : casalet

En fait, le "casau" a pu être à l’origine bien plus qu’un jardin : un domaine rural.
Voir à, ce sujet la page du site de Doazit en Chalosse sur les capcasaus.

(Le) Cazala* est à l’entrée du bois communal de Damazan qui est comme une enclave damazanaise au début du massif landais.
* maintenant un établissement qui accueille des jeunes souffrant d’un "retard mental léger ou moyen"