Lòcs (toponymie, paysage...) de Biarritz

Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Lous Gamarritz

Dans le vieux Biarritz (enfin, tout est relatif, fin XIXè siècle tout au plus), rue Jean Bart exactement, la maison « Lous Gamarritz ».
Mais que signifie « gamarrit » si du moins le z est la marque du pluriel comme on peut le penser ? Palay est muet là-dessus. Le g initial étant souvent interchangeable avec le c dur initial en Bas-Adour (ex :Gabarrus/Cabarrus) on pourrait penser à Camarritz.
Palay, qui ignore également ce mot, donne tout au plus une piste : « cabarré » serait une forme phonétique de « cap arré » c’est-à-dire le couchant.
Où est-on plus au couchant qu’à Biarritz ? Lous Gamarritz pourrait-il désigner la maison de ceux qui habitent au couchant ? Resterait à expliquer le passage de b/p à m… Un peu tiré par les cheveux, je le crains !
En tous cas, un signe fort de la présence historique du gascon à Biarritz.
Les rochers de Biarritz / Las arroques de Biarritz

prepausat per Gerard Saint-Gaudens ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Rue de Proutzé


Quelques années que j’échoue à trouver une explication au nom de cette rue : il semble être gascon, mais il pourrait ne pas l’être. Il conviendrait de trouver les attestations anciennes.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Couloum

en graphie alibertine :

(Lo) Colom, Colon
Prononcer "(Lou) Couloum" dans le premier cas, plutôt "Coulou(ng)" dans le (...)

colom / pigeon

Prononcer "couloum".
Dérivés :
colomèir (prononcer "couloumèï") ou colomèr (prononcer "couloumè") : pigeonnier
coloma (prononcer entre "couloume" et "couloumo") : pigeonne (femelle du pigeon), colombe ?


Les rochers de Biarritz ont majoritairement des noms gascons, les autres étant d’origine basque, romanisés.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Les Shannings
Los Shanins (?) / Lous Shanïns (?)

en graphie alibertine :

Los Shanins (?)
Prononcer "Lous Shanïns (?)"

Janin
Joanin

Jan Jana / Yan / Yane / Jean / Jeanne

Dérivés [Alis-Aiguillon 1600] : Janòt (Jeannot), Janicotet* (Jan + ic + ot + et - donc trois suffixes à valeur mi-diminutive mi-affectueuse !)

*Le livre de l’abbé Alis contient une orthographe du genre "Genny Coutet", présenté du même coup comme ayant une couleur anglo-saxonne...
Peut se prononcer "Yan".


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Crampotte 30
Crampòta 30


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Au Haou
Au Haur (?) / Aou Haou

en graphie alibertine :

Lo Hau (r ?)
Prononcer "Lou Haou"

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest = forêt

hau, hai, hac / hêtre, forêt destinée à l'affouage

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autres formes gasconnes :
hai (prononcer "haÿ")
hac (moins répandu ; écrit éventuellement "hag", notamment en graphie fébusienne ; plus proche de la racine latine fagusprononcer "hac" ; )
havoth, havora (prononcer "habouth, haboure" - le premier est masculin, l’autre féminin)
"haboure sf. Hêtre (fagus sylvatica). V. habout. Syn. hag, hau, hay." [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

havoret (prononcer "habourét")
diminutif (mais surtout collectif : bois de hêtres) : haget et aussi haveda (prononcer "hawéde", "hawédo"...) : Bois planté de hêtre
"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Aoü Petit Favori


Une crampotte biarrotte au nom gascon.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Soleil maya sur Sainte-Eugénie
Só maià sus Senta Eugenia / Sou mayà sus Sente Ewgenie


Je souhaite une belle année 2013 aux lecteurs de Gasconha.com avec cette image de soleil maya sur l’église Sainte-Eugénie de Biarritz, en espérant que la nouvelle année soit radieuse pour la Gascogne, la Vasconie, le Sud-Ouest.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Allée des Arroques
Aleia de las Arròcas / Aleie de les Arroques

en graphie alibertine :

Las Arròcas
Prononcer "Las Arroques".

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz

Le Port Vieux
Lo Pòrt d'Uhart / Uharteko Portua

en graphie alibertine :

Deuhart
"Hart" existe bien en toponyme gascon, le plus souvent écrit "Hard". (...)


Le port est nommé "du Hart" dans les textes anciens. C’est clairement la gasconnisation du basque Uharte ("entre les eaux") avec adjonction de la préposition romane "de" avec mécoupure.

C’est un exemple parmi d’autres de la débasquisation de Biarritz, par l’influence bayonnaise.

prepausat per Vincent P. ;