Lòcs (toponymie, paysage...) de Cénac

Créonnais Clocher-mur

Cénac

Francillon

en graphie alibertine :

Francilhon
Prononcer "Francillou(ng)".


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Vinagrey

en graphie alibertine :

(lo) Vinagrèir
Prononcer "(lou) Binagreÿ". Le vinaigrier ? peut-être plutôt en rapport avec (...)

agrèira, agrèir, agrèr / redevance rurale féodale

Prononcer respectivement "agreÿre", "agreÿ", "agrè"... les deux premiers sont les formes nord-gasconnes féminine et masculine.
(gascon médiéval)

Agrer, agreu champart, droit sur les terres : Prenguen las desmes e agrers. ARCH. Qu’ils prennent les dîmes et champarts. Agreu cum desme. IB. Champart comme dîme. - D.-C. « Agraherium. » Lespy


Multidiccionari francés-occitan


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Chabrot

en graphie alibertine :

Chabròt

chabròt / chabrot

Faire chabrot, ou chabròl en occitan, est une coutume de la moitié sud de la France qui consiste (...).
Ce mot n’est pas spécifiquement gascon, et n’est pas gascon par sa forme, mais connu et utilisé en Gascogne. chai, chibaou, chabrot, marchand...

Vigneau :
béue a chabrot (béver a chabròt), chabrouta (chabrotar) : boire à chabrot


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

La Roussillière

En avancée vers Latresne.
FANTOIR : La Roussillière
Cad. napo (D Le Bourg) : Larousilliere
Carte d’état major du 19e : Larroussillière
Double ou simple s ? suivant la réponse, le sens peut différer.
racine rosilh* (rouille) ?
Le nom Roussille existe, avec des toponymes Roussillon, Roussillot... il semble plutôt guyennais ; si on l’expliquait, la lumière se ferait peut-être...


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Bernadotte


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Pierroche

Cad. napo. (Section B feuille unique : Mons) et IGN : Pierrosse
Carte d’état major du 19e : Pierosse

Une francisation de Peyrosse (qui existe, mais loin...) ?


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Pau

en graphie alibertine :

Pau
Prononcer "Paou"

Tel quel sur le cad. napo. (Section B feuille unique : Mons).
Prénom Pau (Paul) ? ou lo Pau (le Pieu) ?


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Roumagoux

en graphie alibertine :

Romegós
Toponyme occitan désignant un lieu empli de ronces, selon J. Tosti (...)

arromec / ronce

Prononcer "arroumec".

Fait penser au courant Roumégoux.


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Poujade, Pujade

en graphie alibertine :

Lapojada + (la) Pojada
Prononcer "La Poujade", "La Pouyade", "La Poujado"...

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")

FANTOIR : Poujade, Pujade
IGN : Pujade
IGN 1950 : Poujade
Cassini : la Poujade


 

 
Créonnais Clocher-mur

Cénac

Graves

en graphie alibertine :

Las Gravas
Prononcer "las Grawes", "las Grawos"...

grava / grève, gravier

Au sens minéral, bien sûr...

Prononcer entre "grabe", "grabo", "grawe", "grawo"...
dérivés :
gravèira (prononcer "graweÿre"), ou gravèra : gravière.
graveiron (prononcer "graweÿroung") : banc de gravier.
gravèr (prononcer "grabè", "grawè") : gravier.
gravissa (prononcer "grawisse, grawisso") : petit gravier.

Le pays des Graves, au Sud de Bordeaux, tire de là son nom. C’est une zone où la Garonne déposa jadis de nombreux cailloux.