Lòcs (toponymie, paysage...) de Belbèze-en-Lomagne

Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Arquié

en graphie alibertine :

Larquèr + (l')Arquèr
Prononcer "Larquè". Voir Larquèir.

Forme languedocienne.
Cassini : Larquier (si bonne lecture)


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Viguery

en graphie alibertine :

Viguèri
Doit être Viguèr avec le suffixe -i, sur le modèle Esparbery (Esparvèri).

veguèr, veguèir / coq, viguier

Prononcer "béguè", "béguèÿ".
Vient semble-t-il du mot latin "vicarius".
"veguèir" correspond aussi au français "viguier" (sorte de juge ou prévôt royal).
dérivés :
vegueria (prononcer "béguérïe") : juridiction du viguier.
vegueiriu (prononcer "béguérïou") : autrefois, redevance équivalant au "fouage" (impôt sur une maison ou un feu). [A. Champ]
vegòt : petit coq (à confirmer que c’est bien un dérivé de "veguèir").
Au sud et au centre de la Gascogne, le mot prend la forme "veguèr" (prononcer "béguè").

variante : viguèr (prononcer "biguèr)


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Les Coureaux

en graphie alibertine :

(lo) Corrau
Prononcer "(lou) Courràw". "corrau" (avec deux r) semble apparenté au (...)

corrau / basse-cour, parc ou parcours à bestiaux, bercail

Prononcer "courràw" sans oublier de rouler le double r pour distinguer de corau.
"espace de parcours" (ce qui englobe les sentiers et les espaces ouverts devant les maisons) [Gaby]
Voir le mot espagnol corral.


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Les Artigalets

en graphie alibertine :

L'Artigalet
Prononcer le t final. Diminutif de L’Artigau. Lartigau + (l')Artigau (...)

artiga / friche

Beaucoup de noms de lieu et de personne sont composés avec "artiga" francisé en "artigue" (ex : Artiguevieille).
Les lieux ainsi nommés ont parfois été défrichés au Moyen-Age pour faire face à une augmentation de population.
Le verbe "artigar" veut dire "défricher" en castillan, de même que "eishartigar" en gascon.

Ce mot appartient à une couche lingüistique très ancienne, peut-être ligure.
Le toponyme "artigue" et les défrichements médiévaux


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Le Bary

en graphie alibertine :

(lo/eth) Barri
Prononcer "Bàrri" (accent tonique sur "Ba").

barri / rempart, faubourg

Attention, l’accent tonique est sur le "a". Le "i" ne doit pas beaucoup s’entendre.


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

As Crozes
As Cròsas

en graphie alibertine :

(la) Cròsa
Prononcer "La Cròse", "La Cròso"...

cròs, cròsa / creux

Certains y voient un mot gaulois.
Et le breton a "kleuz".

variantes et dérivés : cròsa (mot féminin, prononcer entre "crose" et "croso" ; écrit parfois en français "croze" ; on appelle ainsi les grottes ou cavernes, à certains endroits), ce qui rapproche de cròt, cròta, qui pourtant semblent avoir une racine différente ("crypta")...

Selon Palay, un "cròs", c’est aussi "dans les maisons, une cachette pour les objets et les papiers précieux". Là encore, on est près du sens de "crot/crypta".


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Las Pèces
Las Pèças

en graphie alibertine :

(la) Pèça
Prononcer "La Pèce"...

pèça / pièce, morceau

Prononcer pèce, pèço...


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

La Lauzette

en graphie alibertine :

La Lauseta
Prononcer "La Laouzéte", "La Laouzéto"...

laudeta / alouette

La forme laudeta est du gascon maritime.
En gascon de l’intérieur, on aurait plutôt lauseta.


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Tapole

en graphie alibertine :

(la) Tapòla
Prononcer "(la) Tapòlo"...

tapòla / colline, mamelon

Prononcer "tapolo"
"colline à large base, mamelon peu élevé"
[La Lomagne n°1]


 

 
Lomagne

Belbèze-en-Lomagne

Peyrères

en graphie alibertine :

Las Peirèras

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".