Lòcs (toponymie, paysage...) de Fontenilles

Savés

Fontenilles

Rue Maubec
Carrelòt de Maubec / Carrelòt de Maoubec

en graphie alibertine :

Maubec
Prononcer "Maoubec".


Cette rue confirme assez qu’anciennement, le bâti en région toulousaine était recouvert d’enduits, généralement de la chaux blanche.
La mode depuis l’après-guerre a été de faire sauter ces enduits.

Au passage, il faut remarquer que la Gascogne toulousaine est beaucoup plus acquise au style toulousain que la rive languedocienne qui très vite à l’Est vire "rocaille" méditerranéenne, et au Nord le Quercy arrive vite, Montauban est un avant-pont.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Savés

Fontenilles

Capéran

en graphie alibertine :

Caperan

capèra / chapelle

Prononcer entre "capère" et "capèro".
dérivé :
caperan : chapelain


 

 
Savés

Fontenilles

Monicole

en graphie alibertine :

Monicòlo
Prononcer "Mounicòlou" avec l’accent tonique sur cò. Monic + suffixe (...)

Monic Monica / Mounic

Prononcer le masculin "Mounic", et le féminin entre "Mounique" et "Mounico".


 

 
Savés

Fontenilles

Soulèri

en graphie alibertine :

Solèri

solèir, solèr / étage ou grenier

Prononcer respectivement "soulèÿ", "soulè".
variante gasconne majoritaire : solèr (prononcer "soulè")

vueita-solèir (prononcer "bueÿte-souley") : vide-grenier

Bordeaux - rua Solèir - rue Souley - rue du Soleil
Projet de plaque explicative.
Tederic M.

 

 
Savés

Fontenilles

Samazan


 

 
Savés

Fontenilles

Prat d’Agret
Prat d'Agrèr ?

en graphie alibertine :

Lo/Eth Prat
Prononcer le t final.

prat / pré

dérivés :
prada, pradèra : prairie
pradèu : airial
pradina (prononcer "pradine"...) est présent en toponymie nord-gasconne, et devait avoir un sens précis qui nous échappe.

L'Agrèr
Prononcer "L’Agrè".

FANTOIR : Prat Dagret, Prat d’Agret


 

 
Savés

Fontenilles

Estarguets
Les Targuets ?

C’était encore "Estarguets" sur la carte d’état major du 19e, et c’est hélas devenu "Starguets" !
Signification à trouver. Peut-être un mot "targuet" avec une construction "des targuets" : il y a des lieux "Targuet" en Gascogne...
L’article défini pluriel est "les" en gascon toulousain.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Savés

Fontenilles

La Hustère
La Hustèra / La Hustèro

en graphie alibertine :

La Hustèra
Prononcer "La Hustèro"

husta / bois de charpente

Prononcer "huste", ou "husto" sans accentuer le "o".
Le gascon, comme toujours, met un "h" à la place du "f".
En occitan central, on aurait "fusta"... "husta" ou "fusta", francisés en "fuste", désignent le bois d’oeuvre en général, mais on appelle aussi "fustes" les maisons de rondins. Le terme vient de la région occitane alpine du Queyras.
dérivés :
hustatge : charpente
hustèir (prononcer "hustey") ou hustèr : charpentier

Un doublet intéressant entre "Hustère", forme gasconne et "Fustière" forme languedocienne.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Savés

Fontenilles

berdot

en graphie alibertine :

Berdòt
Nom gascon médiéval qui apparait dans les Gascon Rolls. Apparait aussi (...)

Lo Verdòt
Prononcer "Lou Berdòt". Y a-t-il une racine Verdòt (venant de la couleur (...)


 

 
Savés

Fontenilles

berdoulet

en graphie alibertine :

(lo) Berdolet
Il y a 10 ans, je dissertais déjà sur le nom Berdolet ! En 2016, je serais (...)