- Tederic Merger

en graphie alibertine :
(lo) Matet

mata / matte

En Médoc, sorte de polder protégé de la Gironde par une digue.
En moyenne vallée de Garonne, semble être le terrain artificiel qui protège de l’inondation les "bordes" de l’"arribère".

dérivé :
matar (écrit en français "mata" ou "matha", apparait dans la toponymie)

Un autre sens :
« matàs sm. – Hallier épais, gros buisson »
« matarâ sm. – Hallier. Augm. mataràs. N. de l. et de p. Matharan »
[Palay]
matada : taillis [Gaby]

Prononcer "(lou) Matétt".



 
Amics Webmèstes, insérez (lo) Matet dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document