- Vincent P.

en graphie alibertine :
(lo) Gran(d) Ostau

ostau / maison

Se rencontre souvent dans les noms de lieu, écrit à la française : Loustau, Loustaou...
diminutifs : ostalòt, ostalet...

Villa L’Oustaou (Le Moulleau)

PNG - 116.6 ko


 
Amics Webmèstes, insérez (lo) Gran(d) Ostau dans votre site !
 

Grans de sau

  • Je sens que les toponymes "Grand Ousteau" qu’on trouve ça et là ne sont pas du bon gascon, et plutôt des créations tardives.
    Le gascon pouvait utiliser le suffixe -as pour signifier "grand" : l’Oustalas (Ostalàs) !
    Sinon, à la rigueur, "L’Ostau gran(d)", que je ne trouve pourtant guère...

  • Ça ne veut pas forcément dire la même chose : Grand Ousteau n’a pas la connotation péjorative d’Oustalas. Ce serait plutôt une maison noble ou bourgeoise. Par exemple à St Germain de Grave cela désigne une sorte de maison noble du XVe ou XVIe s.

  • Je pense que la distribution de ces toponymes type "Grand Oustau" colle aussi à des zones linguistiques septentrionales ou garonnaises où la vivacité des constructions avec suffixe était moindre, ou devenue moindre.

    Il ne devait pas sembler naturel de nommer "Loustalas" de telles maisons nobles, et la construction "Grand Oustau", que je trouve aussi un poil lourde, et très française, était privilégiée, outre qu’il est possible que le suffixe -as était perçu comme unanimement dépréciatif.

  • Ce qui est amusant, c’est qu’il y a un "l’Oustalet" pas très loin, à Gabarnac.

    Ca me donne l’idée de faire une carte de ces différents types.

  • Je m’étonne de ne pas voir de points en Provence, une zone de la famille occitane qui vocalise comme nous les finales en "al" de l’occitan et utilise donc aussi le mot "ostau".

  • Il est possible que là-bas on utilise davantage des toponymes Bastide, Mas, Maison...

  • On voit sur la carte aussi une zone presque sans ostaus en plein milieu de la Gascogne, de la Lomagne à la Bigorre.
    C’est peut-être maison, maisoòt, maisoet... qui y prend le dessus ?

  • Il apparaît que Maysouet, Meysouet, Meysouet etc. sont typiquement landais (au sens large donc incluant le pays de Lugues, la lande bazadaise et la haute lande girondine) ; on trouve juste 1 Mayzouet au Port (09) !

    (lo) Maisoet
    Prononcer "(lou) Maÿzouét"

    Maysouot, Mayzouot, sont plus orientaux (vers les Petites Landes) et un tout petit peu dans le Gers...mais à peine.

    (lo) Maisoòt

    Meysouaou, Maisouaou, sont aussi landais.

    (lo) Maisoau
    Prononcer "(lou) Maÿzouàw, Meÿzouàw "...

    Mazouau : 1 seul en Béarn et 1 seul en Bigorre !

  • Ne pas oublier "case" et ses dérivés ; prégnant en Béarn et Bigorre et, à un moindre degré, dans la zone méridionale, non "landaise" des Landes, un peu ailleurs aussi.

    Lacasa + (la) Casa

  • Ah oui, j’oubliais casa !
    Amusant : les toponymes de type Cazotte sont localisés dans l’Aveyron. Le type Cazette, lui, se trouve bien en Gascogne (Béarn surtout) mais aussi dans l’Aveyron , le Roussillon...
    On dirait que les Béarnais n’avaient pas de petites maisons ! Ou alors il y avait un terme spécifique..

  • Gran ostau n’est-ce pas le sens de "salle", comme dans les noms propres d’individus mais aussi de maisons Lassalle, Sallenabe par exemple ? Mais je ne sais pas le gascon je dis peut-être une énorme bêtise.
    Il y a aussi borde plus "paysan".
    Effectivement quand on lit les registres paroissiaux des cantons de Mugron, Pouillon on trouve peu d’"ostau", mais de nombreuses "salle" ou "borde" seuls ou en composition.

  • Pour le Grand Oustau de St Germain de Grave, en effet c’est une "salle". Non loin il y a la Salle d’Argadens (à St André du Bois) qui est dans le même style. A Mouliets, c’est un bâtiment isolé genre grand domaine, d’après ce que je déduis de la carte au 1/25000. Par contre, à Lège, le Grand Houstaou se trouve dans une zone apparemment désertique au XVIIIe s.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document