Lòcs damb "Artiganava, Artiganau" :

En graphie alibertine :   Artiganava, Artiganau

artiga / friche

Beaucoup de noms de lieu et de personne sont composés avec "artiga" francisé en "artigue" (ex : Artiguevieille).
Les lieux ainsi nommés ont parfois été défrichés au Moyen-Age pour faire face à une augmentation de population.
Le verbe "artigar" veut dire "défricher" en castillan, de même que "eishartigar" en gascon.

Ce mot appartient à une couche lingüistique très ancienne, peut-être ligure.
Le toponyme "artigue" et les défrichements médiévaux

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]

Variante(s) graphique(s) :

Artiguenave

Artiganave


 

 
Amics Webmèstes, insérez Artiganava, Artiganau dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document