en graphie alibertine :
(las) Guardèras

guarda / poste de garde

Mot ancien, peut-être d’origine germanique.
Prononcer "gwarde", "gwardo", et même dans certains endroits "warde" ou "wardo".
Selon Tosti (http://www.jtosti.com/noms/), fréquent dans le "sud-ouest", le mot garde désignait au départ une tour de garde, puis une forteresse.

dérivé :
guardèra : sens proche de "guarda".
La forme "garda" peut exister en périphérie de la Gascogne (à confirmer) dans les zones de transition avec l’occitan central ou le limousin.

Vérifier si "guarda" et "guardèra" ne peuvent pas signifier quelque chose comme un "défens", terre réservée en propre au seigneur dans le système féodal.

guarderar, au sens à préciser, apparait dans la toponymie sous la forme "Gardéra"...

Voir aussi Gardère.

Variante(s) graphique(s) :

Gardères

Gouardères


 


 
Amics Webmèstes, insérez (las) Guardèras dans votre site !
 

Grans de sau

  • gouarderes ce n’est pas garderes.
    Chez moi on disait : gardèress...
    Et que pensez-vous de gardea en basque ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Souvent le gascon prononce "gwa" les syllabes germaniques "wa".
    La "Waskonia" germanique a d’ailleurs donné "Guasconia" avant de donner "Gasconha" et "Gascogne".

    Quant au basque "gardea" : Gasconha.com ne savait même pas que ça existait...


  • Tout à fait d’accord, Gardères, ce n’est pas Gouarderes, et pourquoi cela serait germanique, il y a le nom de famille Gardèress, comme on disait chez nous, et il y a aussi Guarderes, c’est autre chose. et je vous dit comme mon homonyme que pensez vous de garedera ? cela veut dire beau feu,
    Gardères, le 15/02/09


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document