- Tederic Merger

en graphie alibertine :
(lo) Cardaire

cardaire / cardeur de matelas

Prononcer "cardaïre".

Explication trouvée sur les Nouvelles de la Vallée du Ciron :
"Métier de naguère : lo cardayre"
Parallèlement au développement de l’élevage, le matelas de laine s’était substitué à la paillasse, dans la plupart des familles, au cours du XIX° siècle.
Au bout de quelques années d’usage, la laine lavée et cardée se tassait et s’agglomérait dans les zones de la couche les moins utilisées.
Le matelas devenait alors inconfortable, bosselé et dur. De plus, il perdait de son pouvoir isolant.
On avait beau le tourner régulièrement, il ne retrouvait pas ses qualités.

On se résolvait alors à faire venir le matelassier cardeur de laine qui refaisait le matelas à domicile.
Cet artisan itinérant faisait un travail des plus pénibles et dangereux.
En effet, le matelas décousu, il passait plus d’une journée par matelas à peigner la laine, dans une poussière étouffante, poussant avec énergie la balance de la cardeuse pourvue de crocs acérés qui n’excusaient aucune maladresse.

Le mobilier et ses matériaux ayant rapidement évolué au cours du demi-siècle écoulé, "los cardayres" ont pratiquement disparu et avec eux, un des derniers artisans itinérants du textile."

Prononcer "(lou) Cardaÿre".



 
Amics Webmèstes, insérez (lo) Cardaire dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document