aiga

français : eau

Prononcer "aÿgue", "aÿgo"...
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

aigat : « aygade, aygat : abondante chute de pluie ; crue, inondation » []
aigon : « aygoùn (G.-M.) sm. – Rosée »

Amics Webmèstes, insérez aiga dans votre site !


 

Grans de sau

  • "Aga" (Prononcé [àgue] ou [àga]) existe aussi.

  • Une "mamie" toulousaine que je conduisais chez elle (elle était à pied, chargée, sous un fort soleil), m’indique son adresse "chemin de Mazaygues" (quartier Lardenne), que je lui ai entendu prononcé, avec grand plaisir, "mazéÿgue" (exactement comme je l’aurai prononcé, moi), et non pas mazégue ou mazègue comme la plupart des toulousains maintenant.
    Le trajet était finalement assez court, je n’ai pas eu le temps de discuter de cette prononciation

  • De notar le prononciacion deu Coserans "Aigüa". Com en "aigüardent" (eau de vie) e "aigüardentaire" (distillateur)

  • je me trompe, c’est bien prononcé mazaïgue, et non pas mazéïgue ! bien sur....


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document