cavala

français : jument ???

Prononcer entre "cabale" et "cabalo".
"jument" n’est vraiment qu’une hypothèse !

voir aussi :

chivau / cheval

Prononcer entre "chibaou" ou "chibaw".
Sans doute un emprunt très précoce (il pourrait dater de la fin du Moyen-Age) de l’occitan au français.
La forme normale aurait dû être en gascon "cavath".cavath

dérivés :
chivalèir (nord-gascon ; prononcer "chibalèÿ") : chevalier

JPEG - 12.1 ko
Lou chibaou
Centre équestre à Barbaste.
Tederic M.

Amics Webmèstes, insérez cavala dans votre site !


 

Grans de sau

  • C’est bien ça.
    "Jèga" existe aussi.

  • Non, "jument" n’est pas une hypothèse mais une certitude pour "cavala" presque partout en Gascogne.
    En Béarn on trouve la forme "jèga" [’yègo/ë] et aussi "jèuga" [’jèwgo] à Bielle (cf.Thesoc).

  •  cavala est bien sûr le féminin de cavath attesté en vieux gascon, caballus en latin vulgaire (peut-être du gaulois), dér. cavalèr.
     chivau/chivalèir/chivalièr est plutôt un francisme ayant supplanté cavath/cavalèr.
     èga, ègua, gèga etc. est le latin classique equa, fém. de equus.
    Dér. eguàs (les chevaux coll. ; la gent chevaline), eguassèr (propriétaire / éleveur / gardien de juments, de chevaux). On pourrait aussi dire : Qu’ei un eguassèr, c’est un passionné de chevaux ; Ne soi pas de rèsta eguassèr… etc.
     Pour cheval, le moyen-âge tardif semble avoir préféré le terme (ar)rossin (https://www.cnrtl.fr/etymologie/roussin). J’y aurais simplement vu un germanique hros (angl. horse) avec un diminutif, mais ça a l’air plus compliqué.
    Bref on a le choix.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document