- Tederic Merger

gaule, gaure

français : jable, canal ou flaque d'eau stagnante

« Rainure creusée aux extrémités des douves d’un tonneau pour y encastrer les fonds »
https://www.cnrtl.fr/definition/jable
https://fr.wiktionary.org/wiki/jable

Une occurrence dans un texte du Bazadais :
LA GRANDE BUGADE

Lou gran bugadèy én boy dé bioule, coudrat coum lés barriques, dap un tràouc àou déssus dou gàoule é boussat dap une caillioue, ère plégnat d’àygue é dichat toute une nèyt pér bien l’éncoumboua.

Le grand cuvier de bois de peuplier, cerclé comme les barriques, avec un trou au-dessus du cercle du bas bouché par une cheville, était rempli d’eau et laissé toute la nuit pour bien le faire gonfler.

« gàure (G.) sm. – Saillie des douves de la barrique ; jable. Cf. gargalét. [Palay] »
Multidiccionari francés-occitan

Mais aussi un sens nettement différent (mais il n’est pas donné en gascon) :
« GAURE : Canal où l’eau est devenue stagnante, en Querci R. gaule ou vabre. » [Tresor dóu Felibrige]
« GAULE, GAURE (querc.), s. m. Mare, flague d’eau, bourbier, en Dauphiné » [Tresor dóu Felibrige]

Ce dernier sens se rapproche de gaula (presque le même mot, mais féminin).gaula = bras (mort, secondaire ?) de rivière

Amics Webmèstes, insérez gaule, gaure dans votre site !


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document