pachòc

français : lourdaud

Prononcer "pachoc".

[Modifié en 2019 pour appliquer les corrections en grans de sau.
bayonnades.fr donne « pattoque, patioque : estropié, qui tangue » ; pas tout-à-fait "lourdaud", mais c’est le même mot, et la graphie de bayonnades.fr montre bien que c’est un t mouillé comme le tt basque qu’on trouve dans pottok.
Tederic]

Amics Webmèstes, insérez pachòc dans votre site !


 

Grans de sau

  • Je crois que c’est plutôt "pachòc", avec prononciation affriquée (patchoc, patioc)...

  • Je suis du même avis que Philippe Lartigue : c’est "pachòc" (lourdaud) avec prononciacion affriquée de -ch- (patyok) en Bazadais et en Agenais gascon.

  • E un pottok : paixòc o pathòc ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Le "th" gascon correspond au "tt" basque. Il note le même son, sauf erreur.

  • J’aimerais que la réforme orthographique de l’occitan, prônée par l’IEO, soit aussi simple que tu le décrives, Tederic, mais non ça n’est pas le cas...
    "tt" basque" ne correspond malheureusement pas toujours à "th" en gascon, ce qui est bien fort dommage.

    Réponse de Gasconha.com :
    E poderés precisar, benlèu ? (shens nos descoratjar, si se pòt)

  • Bruno / Txatti a raison lorsqu’il écrit que le "tt" basque ne correspond pas toujours à "th" en gascon. Par exemple, dans "bèth" ou "ausèth", du moins en gascon occidental, le graphème "th" correspond au phonème /t/. Par contre, au "tt" basque correspond le plus souvent le graphème "ch" en gascon occidental, en dehors de certains francismes anciens qui font partie intégrante de la langue comme "chèira" o "chaminèia" où "ch" est prononcé /sh/ comme en français. Le cas de "chaminèia" est un peu particulier car localement le "ch" est parfois mouillé et correspond donc au "tt" basque.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document