Médoc

Arsac


 

La Lande de Linas / La Landa de Linars / La Lande de Linas

en graphie alibertine :

Lalana + (la) Lana
Prononcer entre "lalane" et "lalano".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

(los) Linars, Liars
Prononcer "(lous) Linàss, Liàss". Linar = champ de lin (en nord Gascogne, (...)


 

Grans de sau

  • En Bigorre et Comminges, la lande, c’est la lane ou lana.

  • Jo, qu’i èi sovent entinut díser "landa" totun.

  • Tout dépend évidemment dans quelle zone dialectale de la Gascogne l’on se situe, la simplification du -nd- intervocalique étant standard en hyper-gascon, grosso-modo un quadrilatère ayant pour sommets Bayonne-Arcachon-Auch-Saint-Girons.

    Le Médoc dit clairement "landa" mais des traces toponymiques laissent entendre qu’en d’autres temps, le phénomène a pu être connu, notamment sur les dérivés du terme "branda".

  •  "en aqueth tems, qu’arasclaùas milh per’as lanas de Capbern"
    C’est un dicton de la région de Lannemezan qui signifiait "en ce temps là, tu n’existais pas encore".
    Les lanes de Capvern étaient on ne peut plus stériles. Dans toute cette région, on prononce Lane avec variantes : lanusse, lanette, lane espede, lane de Pelopout (Galan et Arné), lane cantaù et la fameuse lane de bouc, près de Pinas, considérée comme un repère de brigands - Ph Wolf "Les marchands de Toulouse".
    On peut évidemment dire lande ailleurs, chacun rapportant ce qu’il connait pour le pays qui le concerne.

  • À noter qu’en Médoc, on dit ’’cama’’. Le maintien de -nd- et -mb- concerne surtout le Libournais.

    Linas = cultures de lin, probablement.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document