Eauzan / Eusan

Monclar


 

Pémoura

en graphie alibertine :

Pemorar
(lo) Morar Prononcer "(lou) Mourà".

mora / mûre

Prononcer entre "moure" et "mouro".
Variante : amora (prononcer entre "amoure" et "amouro")
Dérivés :
amorèr, mais aussi peut-être amoret : mûrier, ronce
morèir (prononcer "mourèÿ") : mûrier [JF Laterrade]
morèu : mûrier [Vigneau, dict. du gasc. Bazadais]
amorejar (prononcer "amouréja") : cueillir des mûres (mais attention, aussi "faire l’amour", "courtiser" !-))

Quant à morar (prononcer "moura"), Palay y voit "un lieu humide presque marécageux".

/ pied

En plus de la signification "pied = partie du corps humain", apparait souvent dans les noms de lieu pour désigner le bas (ou même le commencement ?) d’un élément du paysage.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document