Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Mézin

- Tederic Merger


 

Mouchan / Moishan


Sur le cadastre napoléonien, la seule bâtisse existant à Mouchan était à l’emplacement de cette vieille vasconne de pierre maintenant en ruine. C’était sans doute déjà cette maison, dont on voit encore qu’elle a eu un emban.
Ce qu’on voit en arrière-plan, c’est la forêt landaise, qui commence de l’autre côté de la Gélise, dont Mouchan surplombe la vallée.

C’est un peu étonnant de voir que la maison moderne de Mouchan est quasiment un manoir, alors que la première maison parait avoir été de dimension modeste (toujours d’après le cadastre napoléonien).
Enrichissement rapide dû à la vigne ?

JPEG - 160.6 ko
Mézin - La maison moderne de Mouchan

Le nom Mouchan désigne d’autres lieux en Gascogne. Il fleure bon le toponyme latin gasconnisé : nom de personne gallo-romaine (probablement le même que pour les "Mouchac" qui sont également quelques uns en Gascogne, mais lequel ?) + suffixe locatif -an.


 

Grans de sau

  • Bien qu’en ruines, elle reste très jolie, et beaucoup plus belle que le manoir hors-sol, qui pourrait être des environs de Parthenay ou ailleurs dans la France de l’Ouest ...

    L’on constate combien le XIXème siècle a acculturé la Gascogne : tout un combat consiste à faire prendre conscience de cette francisation, y-compris architecturale !

    Pour le reste, le nomen Mussius convient parfaitement phonétiquement. Même étymologie pour Mouchac, en effet.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document