en graphie alibertine :
Picacalhau

calhau / caillou

Prononcer "caillaou".

Exemple de S. Palay dans son dictionnaire :
"Non trobaré pas calhau au Gave" :
Il ne trouverait pas de caillou au Gave. (se dit pour une personne peu dégourdie).
Au sens figuré, calhau = personne têtue
Dérivé :
calhavós (prononcer "caillabous") : caillouteux ; qualifie des ruisseaux ou rivières en pays de Confluent de Lot et Garonne et plus au nord ; donc pas spécifiquement ni exclusivement gascon.

a hum de calhau : à toute vitesse

picar / couper

Prononcer "picà".
Semble avoir été beaucoup utilisé pour "couper des végétaux" :
picar aubres : couper des arbres
picar toja : couper de la "touye"

Le mot semble être passé au basque, avec le même sens ("pikatu" - mais le basque a aussi "trenkatu").

Prononcer "Piquecailhaou"



 
Amics Webmèstes, insérez Picacalhau dans votre site !
 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document