- Tederic Merger

ribeiròt

français : habitant du rivage ou de la plaine

Les medoquins opposaient volontiers les ribeiròts (habitant le long de l’estuaire de Gironde) et les landescòts, habitants des landes du Médoc (et peut-être même des landes "tout court"). arriba = rive

Amics Webmèstes, insérez ribeiròt dans votre site !


 

Grans de sau

  • L’opposition (aimable) entre landescòts et ribeiròts est arrivée jusqu’à Paris Haussmann, aux « comptoirs du médòc (cDm) » (sic), sauf qu’ils disent ribeiron et non ribeiròt.
    Benlèu... il n’y a que la terminaison qui change, et les suffixes òt et on ont des significations proches.

    Par contre - nul n’est parfait - ils écrivent "médocain" : « Véritable Ambassade contemporaine dédiée à l’identité du territoire médocain »


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document